ATP : Il fait un ace avec un service " amortie "

ATP : Il fait un ace avec un service " amortie "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 29 avril 2022 à 08h54

Un coup très étonnant a été effectué sur le circuit secondaire du tennis masculin. Avec réussite.



Depuis sa création, le tennis est composé de plusieurs coups : le service, d'abord, qui permet d'engager le point, le retour, le coup droit, le revers, la volée, le smash, le passing-shot... A l'origine de l'échange, le service peut permettre de gagner le point s'il est puissant et bien placé. En général. Avec de l'effet, slicé ou lifté, un engagement pas forcément rapide, peut aussi faire l'affaire. Les meilleurs joueurs du monde l'ont toujours démontré à travers les époques. Un service à la cuillère, un service tweener (en faisait passer la raquette entre les jambes), peut également surprendre son concurrent pour ensuite porter l'estocade, comme le font régulièrement par exemple les fantasques Nick Kyrgios, Alexander Bublik ou plus récemment, Alejandro Davodovich Fokina, finaliste au Masters 1000 de Monte-Carlo.

Le 1372eme joueur mondial surprend le 95eme

Mais un nouveau coup est peut-être en train d'éclore. Un geste étonnant qui a réussi sur le circuit challenger, situé en-dessous du grand circuit ATP. Il s'agit du service « amortie ». Un coup que les spectateurs du challenger de Savannah, aux Etats-Unis, ont pu apprécier lors de la rencontre du premier tour entre l'Américain Aidan Mayo, 1372eme joueur mondial à 18 ans, et l'Argentin Tomas Martin Etcheverry, tête de série numéro 1 de l'épreuve et 95eme au classement ATP. Le premier nommé a pris rapidement son adversaire par surprise en plaçant un tout petit service dont la trajectoire très courte et lente lui a permis d'empocher le point puisqu'il a tout simplement réalisé un ace.


Sur la terre battue verte de ce tournoi de Savannah, en Géorgie, Aidan Mayo, issu des qualifications, s'est adjugé un point très étrange, mais cela ne lui a cependant pas suffi. Le jeune joueur américain a subi la loi de Tomas Martin Etcheverry, vainqueur en deux manches sèches (6-4, 6-1) dès son entrée en lice. L'Argentin de 22 ans a ensuite confirmé en éliminant le Français Arthur Fils, finaliste de Roland-Garros chez les juniors l'an dernier, contraint à l'abandon dans la 3eme manche (1-6, 6-0, 3-0 en faveur d'Etcheverry). A noter que l'Américain Jack Sock, 8eme mondial en 2017 et aujourd'hui 139eme après avoir été blessé, dispute ce tournoi challenger où il est tête de série numéro 4.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.