ATP - Hambourg : Simon définitivement éliminé cette fois, Rublev déroule

ATP - Hambourg : Simon définitivement éliminé cette fois, Rublev déroule©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 21 septembre 2020 à 18h04

Eliminé la veille au deuxième tour des qualifications du tournoi de Hambourg par Pablo Cuevas, Gilles Simon avait ensuite été repêché et intégré dans le tableau final comme lucky loser. Lundi, il s'est encore incliné, face au Tchèque Vesely. Andrey Rublev est quant à lui passé en deux sets.

Cette fois, c'est bel et bien terminé pour Gilles Simon à Hambourg. Contraint de passer par les qualifications du tournoi allemand (comme il l'avait déjà fait à Cincinnati, où il avait également échoué) pour avoir une chance d'intégrer le tableau final, le Niçois de 54 ans y est parvenu, mais uniquement après repêchage. Opposé à Pablo Cuevas au deuxième tour des qualifications, Simon, tombeur de l'Allemand Rosenkranz au tour précédent, s'était en effet incliné en deux sets (6-4, 7-6) face à l'Uruguayen. Une défaite synonyme de sortie dans la plupart des cas, mais pas cette fois, un des nombreux forfaits du week-end (Berrettini, Shapovalov, Carreno Busta, De Minaur, Goffin, Hurkacz et Isner ont renoncé) ayant permis au Français de s'offrir une nouvelle chance, cette fois dans le tableau final. Malheureusement pour lui, Simon a brûlé ce nouveau joker inattendu, avec une nouvelle défaite, plus sèche encore, face à Jiri Vesely ce lundi au 1er tour (7-5, 6-2 en 1h40). Après une belle résistance dans le premier set, remporté aux forceps par le Tchèque classé au 72eme rang mondial, le 54eme au classement a rapidement lâché prise en revanche dans la seconde manche. Sorti au deuxième tour, il y a quinze jours à l'US Open (défaite face à l'Américain Taylor Fritz), Simon, comme à Aix-en-Provence une semaine avant Hambourg, quitte cette fois le tournoi d'entrée. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé.

Rublev n'a pas tremblé

Eliminé dès le deuxième tour à Rome, Andrey Rublev espère aller plus loin du côté de Hambourg, et le tournoi allemand a bien commencé pour lui, avec une victoire 6-3, 6-3 en 1h08 contre le qualifié américain Tennys Sandgren. Le n°12 mondial n'a pas eu la moindre balle de break à défendre (6 aces, 0 double-faute) et n'a perdu que six points sur son service dans le premier set et quatre dans le deuxième. Il a fait le break à 3-3 et 5-3 dans la première manche et à 1-0 dans la deuxième, avant de s'imposer sur sa troisième balle de match. Son prochain adversaire sera encore un qualifié américain, Tommy Paul, tombeur de Kevin Anderson.

HAMBOURG (Allemagne, ATP 500, terre battue, 1 062 520€)
Tenant du titre : Nikoloz Basilashvili (GEO)

Premier tour
Medvedev (RUS, n°1) - Humbert (FRA)
Vesely (RTC, Q) bat Simon (FRA, LL) : 7-5, 6-2
Ruud (NOR) - Paire (FRA)
Kohlschreiber (ALL, WC) - Fognini (ITA, n°6)

Bautista Agut (ESP, n°4) - Basilashvili (GEO)
Nishioka (JAP) - Koepfer (ALL)
Paul (USA, Q) bat Anderson (AFS) : 6-4, 0-6, 6-4
Rublev (RUS, n°5) bat Sandgren (USA, Q) : 6-3, 6-3

Bublik (KAZ, LL) - Ramos-Viñolas (ESP)
Sonego (ITA) - Auger-Aliassime (CAN)
Garin (CHI) - Nishikori (JAP)
Hanfmann (ALL, WC) - Monfils (FRA, n°3)

Khachanov (RUS, WC, n°8) - Struff (ALL)
Lajovic (SER) - Mannarino (FRA)
Cuevas (URU, Q) bat Fritz (USA) : 6-4, 6-2
Evans (GBR) - Tsitsipas (GRE, n°2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.