ATP - Hambourg : Humbert s'offre Medvedev, Monfils encore sorti d'entrée !

ATP - Hambourg : Humbert s'offre Medvedev, Monfils encore sorti d'entrée !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 22 septembre 2020 à 23h20

Ugo Humbert tient le succès référence de sa jeune carrière. Ce mardi à Hambourg, le jeune français a éliminé Daniil Medvedev, le cinquième mondial (6-4, 6-3). Une bonne nouvelle à quelques jours de Roland-Garros alors que dans le même temps, Gaël Monfils inquiète avec une défaite en deux sets contre Yannick Hanfmann (6-4, 6-3).



Ugo Humbert va longtemps se souvenir de ce 22 septembre 2020. Ce mardi, au premier tour du tournoi d'Hambourg, le joueur de 22 ans a battu un membre du top 10 mondial pour la première fois de sa carrière, Daniil Medvedev (6-4, 6-3). Plus que le résultat face au demi-finaliste de l'US Open, c'est la manière avec laquelle le joueur français s'est imposé qui a impressionné. Sûr de lui, il a fait tout ce qu'il fallait pour s'offrir un succès de référence sur le circuit ATP. Sa montée en puissance a écœuré le Russe. Alors que chaque joueur assurait sa mise en jeu en début de rencontre, le natif de Metz a été le premier à être breaké. C'était à 3-3 dans le premier set. Derrière ce jeu de service perdu, Ugo Humbert est devenu injouable. Dans la foulée, il a débreaké. Le Français a même gagné trois jeux consécutifs en s'adjugeant la première manche sur sa première balle de set, sur le service de son adversaire qui plus est. Devant au score, il a su contenir la rébellion de Medvedev. Grâce à un jeu offensif et une première balle efficace, le jeune tricolore a dicté le rythme du match. Et quand il semblait débordé dans l'échange, il a patiemment attendu son heure pour renverser la vapeur. La seule alerte du deuxième set a eu lieu à 2-2 quand le numéro 5 mondial a eu deux balles de break. Serein, Ugo Humbert les a écartés en misant sur son excellent jeu de service. Suffisant pour frustrer le natif de Moscou qui a lâché prise. Le Mosellan était tout simplement au-dessus ce mardi. Autoritaire, il était trop fort pour un adversaire dépassé dans tous les domaines du jeu malgré son standing. Le futur adversaire de Jiry Vesely a conclu le match sur un ace qui a symbolisé la justesse de son jeu. Une efficacité à faire perdurer au prochain tour et si possible jusqu'à Roland-Garros.

Mannarino sans solution devant Lajovic

Avant l'entrée en lice de Benoît Paire, Humbert est le seul joueur français qui a atteint le deuxième tour du tournoi d'Hambourg.. Tard mardi soir, Adrian Mannarino n'y est pas parvenu. Il a été battu par Dusan Lajovic (6-4, 6-1). Sur son service, le Français a eu quelques difficultés face au 24eme mondial. Breaké d'entrée, il a eu besoin de batailler pour refaire son retard. Si Mannarino y est arrivé, c'était pour perdre quatre des cinq derniers jeux du premier set. Une série insurmontable pour rester en course. Face à un adversaire très solide, il n'a jamais trouvé la faille. Rapidement mené 4-0 dans le deuxième set, Mana' a été dépassé par un Lajovic qui jouait juste. Après une deuxième manche à sens unique, le Tricolore a été battu en un peu plus d'1h30.

Gaël Monfils se perd sur la route de la porte d'Auteuil

Roland-Garros (27 septembre au 11 octobre) se profile à l'horizon et Gaël Monfils n'est pas encore prêt, c'est une évidence. Le numéro 1 français s'en serait bien passé, mais après avoir fait briller Dominik Koepfer la semaine dernière à Rome, il a cette fois permis à un autre Allemand tout aussi inconnu Yannick Hanfmann de signer ce mardi à Hambourg le plus bel exploit de sa carrière. Comme en Italie, Monfils, amorphe pour ne pas dire méconnaissable, est tombé de très haut dès le premier tour du tournoi allemand. Plus grave encore : Hanfmann, certes finaliste récemment à Kitzbühel mais surtout classé dans les profondeurs (il est 103eme) n'a pas donné l'impression d'avoir besoin de forcer ou de jouer le tennis de sa vie pour infliger cette petite correction (6-4, 6-3 en 1h10) au numéro 9 mondial, comme l'avait fait son compatriote la semaine dernière avant lui (6-2, 6-4 en 1h28). Uniquement de servir très fort et de conclure derrière (91% de points gagnés sur première balle).



Jamais dans le coup, la tête de série numéro 3 du tournoi a traversé ce match comme un fantôme. Dans le premier set, il a perdu à 5-4 en faveur de son adversaire le service qu'il ne fallait pas. Rebelotte dans la deuxième manche, avec de nouveau un seul break, réussi par le joueur allemand de 28 ans à 3-2. Il ne restait plus alors à Hanfmann qu'à terminer le travail, et à achever la bête blessée. En deux tournois, « La Monf' » vient de donner le sentiment qu'il n'a pas du tout digéré le long arrêt de la saison. Ou peut-être est-ce la terre battue qui pose désormais problème au Parisien, lui qui a pourtant atteint à trois reprises les quarts de finale Porte d'Auteuil et dont le meilleur résultat sur ses terres est une demi-finale en 2008.


Aujourd'hui, le joueur tout près de faire subir à Novak Djokovic en février dernier à Dubaï sa première défaite de la saison (le numéro 1 mondial avait dû écarter trois balles de match) ressemble surtout à une victime annoncée des premiers tours. Monfils a une semaine pour se refaire une santé, retrouver son tennis et son dynamisme. A le voir errer encore ce mardi sur le court de Hambourg, le timing paraît beaucoup trop serré. En tout cas, c'est très inquiétant.


Dans ce quart de tableau du tournoi d'Hambourg, la voie est désormais royale pour Felix Auger-Aliassime. Le Canadien a battu Lorenzo Sonego en un peu moins de deux heures (6-2, 7-6(2)). Jamais breaké, le 21eme mondial peut espérer aller loin dans le tournoi allemand. A condition d'écarter Alexander Bublik, tombeur d'Albert Ramos-Vinolas (6-2, 7-6(5), au prochain tour. Un peu plus tôt dans la journée, le tenant du titre a été éliminé. Nikoloz Basilashvili n'a rien pu faire devant Roberto Bautista Agut (6-4, 6-3). L'Espagnol était le plus solide dans cette rencontre. Même s'il a perdu un jeu de service dans chaque manche, le numéro 11 mondial a été assez efficace sur la terre battue allemande pour ne pas y rester plus d'1h30. Une autre tête de série a assumé son rang : Fabio Fognini. L'Italien a renversé Philipp Kohlschreiber (4-6, 6-1, 7-5). Après une première manche difficile où il n'a pas réussi à convertir ses balles de break sur le service du joueur invité, le natif de San Remo est monté en puissance. Facile dans le deuxième set, il a été le plus régulier au moment de conclure dans une manche décisive à rebondissements. Pour Karen Khachanov, la bataille a été intense face à Jan-Lennard Struff (7-6(5), 4-6, 7-5). Le 16eme mondial a eu besoin de plus de 2h30 pour écarter le local de l'étape. Mené 0-3 dans le dernier set, il n'a jamais lâché pour accéder au tour suivant.

HAMBOURG (Allemagne, ATP 500, terre battue, 1 062 520€)
Tenant du titre : Nikoloz Basilashvili (GEO)

Premier tour
Humbert (FRA) bat Medvedev (RUS, n°1) : 6-4; 6-3
Vesely (RTC, Q) bat Simon (FRA, LL) : 7-5, 6-2
Ruud (NOR) - Paire (FRA)
Fognini (ITA, n°6) bat Kohlschreiber (ALL, WC) : 4-6, 6-1, 7-5

Bautista Agut (ESP, n°4) bat Basilashvili (GEO) : 6-4, 6-3
Koepfer (ALL) bat Nishioka (JAP) : 7-6 (0), 4-6, 6-1
Paul (USA, Q) bat Anderson (AFS) : 6-4, 0-6, 6-4
Rublev (RUS, n°5) bat Sandgren (USA, Q) : 6-3, 6-3

Bublik (KAZ, LL) bat Ramos-Viñolas (ESP) : 6-2, 7-6(5)
Auger-Aliassime (CAN) bat Sonego (ITA) : 6-2, 7-6(2)
Garin (CHI) bat Nishikori (JAP) : 6-0, 6-3
Hanfmann (ALL, WC) bat Monfils (FRA, n°3) : 6-4, 6-3

Khachanov (RUS, WC, n°8) bat Struff (ALL): 7-6(5), 4-6, 7-5
Lajovic (SER) bat Mannarino (FRA) : 6-4, 6-1
Cuevas (URU, Q) bat Fritz (USA) : 6-4, 6-2
Evans (GBR) - Tsitsipas (GRE, n°2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.