ATP - Goffin : "Que du bonheur"

ATP - Goffin : "Que du bonheur"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 avril 2022 à 10h06

Après des mois de galère, David Goffin a remporté son sixième titre ATP à Marrakech. Notamment grâce à une préparation bien particulière...



Plus d'un an après sa dernière finale et son dernier titre, en février 2021 à Montpellier, David Goffin a de nouveau triomphé dimanche à Marrakech, remportant son sixième trophée sur le circuit avec cette victoire lors du tournoi ATP 250 marocain. Opposé en finale au Slovaque Alex Molcan, le Belge s'est imposé en en trois manches (3-6, 6-3, 6-3), pour mettre fin à de longs mois de galère. Sorti d'entrée cette année à Melbourne, à l'Open d'Australie, à Rotterdam, à Doha, Dubaï ou encore Indian Wells, il avait besoin de se rassurer, lui qui est même redescendu sur le circuit Challenger le mois dernier, à Phoenix, pour retrouver une confiance qui s'était étiolée. "Je ne pouvais rêver mieux !, a-t-il ensuite confié, rapporte Belga. J'étais venu ici pour avoir des matchs. Et finalement, je repars avec la Coupe. Ce n'est que du bonheur !"

Un sacre qui permet à celui qui occupait la 74e place mondiale d'effectuer son retour dans le Top 50 du classement ATP, où il pointe lundi au 47e rang. Et Goffin a dévoilé un petit secret au sujet de la préparation de cette 15e finale de sa carrière. Car pour affronter le gaucher slovaque, il s'est entraîné contre l'ancien joueur marocain Hicham Arazi, aujourd'hui âgé de 48 ans et directeur de ce Grand Prix Hassan II. "J'avais demandé à Hicham hier soir s'il voulait m'échauffer, vu que je n'avais pas joué de gaucher de la semaine. C'était très sympa de sa part. Nous avons aussi discuté de la rencontre de Coupe Davis qu'il était venu jouer en Belgique avec le Maroc (en 2001, ndlr). J'étais dans les tribunes et je l'avais vu gagner ses deux matches. Il était incroyablement talentueux. Et cela m'a bien aidé, car j'étais assez nerveux", a avoué Goffin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.