ATP - Gijon : L'hommage de Rinderknech à sa grand-mère

ATP - Gijon : L'hommage de Rinderknech à sa grand-mère©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 14 octobre 2022 à 23h46

Le souvenir a aussi guidé Arthur Rinderknech, qui est apparu parfois possédé vendredi lors de son incroyable dénouement de demi-finale à Gijon, remportée face à Pablo Carreno Busta après avoir sauvé neuf balles de match (4-6, 6-3, 7-6) !



Il ne pouvait pas perdre. Arthur Rinderknech était lancé dans une sorte de mission face à Pablo Carreno Busta, vendredi à Gijon. Sauvant neuf balles de match pour l'emporter 18-16 au tie-break du troisième set, il jouait en effet pour sa grand-mère, décédée en fin de semaine dernière : "Je veux lui dédier cette victoire. Je n'ai pas pu être avec elle en France, alors je joue pour elle cette semaine. Cette victoire est pour elle." Rinderknech remporte le deuxième plus long jeu décisif de la saison, derrière le 24-22 entre Reilly Opelka et John Isner à Dallas - deux gros serveurs, ce qui n'était pas le cas des deux hommes qui nous ont offert du vrai beau tennis sur ce tie-break. Il est aussi le quatrième joueur à sauver le plus balles de match avant de l'emporter, dans toute l'histoire du circuit ATP.

Auparavant, seuls Wilmer Allison en 1930 (18 balles de match sauvées), Adriano Panatta en 1976 (onze balles de match sauvées) et Rainer Schüttler en 2004 (dix balles de match sauvées) avaient fait mieux. "J'ai fait un mauvais premier set, j'ai souffert sur mon service et lui semblait à l'aise. A partir du deuxième, j'ai pensé à ma grand-mère, je ne sais pas trop comment j'ai surmonté ça... C'était très difficile, j'ai finalement pu gagner et c'est un privilège d'avoir joué sur un court avec une telle ambiance. C'était merveilleux pour lui aussi, à domicile, en tout cas j'ai aussi aimé ça malgré la difficulté." Rinderknech peut encore espérer devenir n°1 français lundi, s'il remporte ce tournoi de Gijon - il sera opposé à Sebastian Korda en demies, avant potentiellement Dominic Thiem ou Andrey Rublev en finale. Sinon, ce sera Adrian Mannarino.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.