ATP - Florence : Moutet sauve deux balles de match et élimine Cobolli

ATP - Florence : Moutet sauve deux balles de match et élimine Cobolli©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 10 octobre 2022 à 23h46

Pour son premier match depuis son altercation à Orléans avec Adrian Andreev, Corentin Moutet s'est imposé en trois sets au premier tour à Florence face à l'Italien Cobolli.


La Chine ayant renoncé à organiser des tournois de tennis en raison de la pandémie de coronavirus, l'ATP a dû trouver des solutions de rechange, et cette semaine, ce sont Gijon et Florence qui ont l'honneur de recevoir des ATP 250 pour la première fois. En Toscane, Felix Auger-Aliassime et Matteo Berrettini sont les deux principales têtes de série, et Richard Gasquet et Corentin Moutet sont les deux seuls Français ayant fait le déplacement.
Le Francilien de 23 ans, 69eme mondial, faisait ses débuts ce lundi, et disputait son premier match depuis son altercation avec Adrian Andreev au Challenger d'Orléans le 29 septembre, qui leur avait valu 10 000 euros d'amende chacun. Opposé au qualifié italien Flavio Cobolli, 164eme mondial, pour la première fois, il s'est imposé 4-6, 7-5, 6-4 en 2h34.

Moutet sauve deux balles de match

Corentin Moutet a souffert lors de cette partie, et s'est attiré les sifflets du public en cassant sa raquette ou allant invectiver l'arbitre (mais aussi le juge-arbitre français Cédric Mourier) pour ses décisions. C'est Cobolli qui a remporté le premier set 6-4, en menant 4-2, puis en remportant les huit derniers points alors que Moutet était revenu à 4-4. Dans la deuxième manche, l'Italien a de nouveau mené 4-2, et le Français est encore revenu à 4-4. Puis Moutet a sauvé deux balles de match sur son service à 4-5, avant de finir en boulet de canon en brekant à 5-5. Tout s'est donc joué dans le troisième set, où le Français a breaké à 3-3 et a réussi à tenir jusqu'au bout, concluant sur un jeu blanc, après avoir manqué deux balles de match dans le jeu précédent. Le voici donc en huitièmes de finale, où il défiera Bublik ou Garin !

A noter également ce lundi la qualification de la tête de série n°5, Aslan Karatsev, qui n'a passé que 64 minutes sur le court, le temps de voir Tallon Griekspoor abandonner. Le Russe menait alors 6-3, 2-1 et avait sauvé les trois balles de break que s'était procuré le Néerlandais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.