ATP - Ferrero : " Les jeunes sont très bons, mais... "

ATP - Ferrero : " Les jeunes sont très bons, mais... "©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 18 décembre 2018 à 13h11

Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev... Juan Carlos Ferrro promet un très bel avenir à la relève du tennis mondial. Toutefois, pour l'ancien numéro 1 mondial, le jeune Grec et l'Allemand, au même titre que les autres joueurs de la jeune génération qui monte, ne pourront prétendre à rejoindre les plus grands de l'histoire de leur sport qu'à partir du moment où ils postuleront à la victoire finale dans tous les plus grands rendez-vous, ceux du Grand Chelem en premier lieu.

« Je pense que les jeunes joueurs sont très bons. A seulement 20 ans, Stefanos Tsitsipas est déjà 15eme mondial. Alexander Zverev, qui a 21 ans, est numéro 3 et il vient de remporter le Masters. Ils ont de très bons résultats, mais la chose difficile, c'est d'être présent chaque année pour gagner des tournois du Grand Chelem. C'est ce que les trois grands joueurs ont fait. Ils ont été au rendez-vous chaque année, et c'est vraiment difficile. On peut dire que ces jeunes joueurs sont très bons et qu'ils vont se battre pour gagner des tournois. Mais c'est encore autre chose d'atteindre le nombre de titres que les meilleurs joueurs ont gagnés. C'est tellement difficile. »

Ferrero : « Quand Nadal est en forme, c'est une bête »



C'est d'ailleurs pour cette capacité à répondre présent dans tous les tournois les plus importants que l'Espagnol et ex-vainqueur de Roland-Garros estime que la saison à venir sera encore celle des « anciens ». Ferrero pense notamment que Rafael Nadal sera encore l'un des joueurs les plus en vue. « S'il est en forme physiquement, son tennis restera excellent, analysait « El Mosquito » récemment. Ce qui m'impressionne le plus chez lui, c'est sa capacité à garder une grande motivation. Or le plus difficile dans ce sport c'est de garder cette motivation au plus haut niveau. Il en est capable mais j'espère que les blessures ne seront pas un problème pour lui car c'est quelque chose de difficile à gérer chaque année lorsque vous vieillissez. Néanmoins, chaque fois que je le regarde, quand il est en forme, c'est une bête. Il prend soin de lui et si Roger Federer dit qu'il jouerait jusqu'à 40 ans, Rafa, qui a 32 ans, a encore beaucoup de chemin à faire. » Battu par le Majorquin en finale Porte d'Auteuil lors de l'édition 2005 du Grand Chelem parisien, Ferrero sait de quoi il parle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.