ATP - Federer : "Une délivrance"

ATP - Federer : "Une délivrance"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 20 novembre 2022 à 14h22

Les premières semaines de retraite ne sont pas mal vécues par Roger Federer, au contraire. "Rodgeur" fait ainsi part de son bonheur de pouvoir retrouver un rythme normal, en n'étant désormais plus un sportif de haut niveau.



Roger Federer n'avait pas pris la mesure de l'arrêt brutal de sa carrière, et de ses conséquences sur le changement de rythme. Au Japon, le Suisse s'est exprimé pour la première fois depuis près de deux mois et la Laver Cup, où il a officialisé sa retraite avec tout le gratin du tennis mondial : "Quand on est joueur, on doit toujours penser au prochain match, au prochain voyage, ça ne s'arrête jamais... Je n'en avais pas complètement conscience, de voir à quel point c'est toujours là. C'est seulement quand on s'arrête que tout le stress part. Pouvoir vivre à nouveau normalement après 25 ans, c'est une délivrance." S'il n'a pas disputé un seul match officiel entre Wimbledon 2021 et la Laver Cup 2022, durant plus d'un an, l'homme aux 20 titres du Grand Chelem voit donc tout de même une vraie différence.

Relancé notamment sur la retraite extrêmement précoce d'Ashleigh Barty (25 ans), la légende de la petite balle jaune en profite pour s'adresser à la jeune génération, mise toujours plus sous pression à cause des réseaux sociaux et autres... "La vie sur le circuit est difficile, les voyages, l'entraînement, le décalage horaire... Personne n'a le droit de dire qu'il est fatigué, par peur de donner l'impression d'être faible. Parfois, c'est pour ça qu'il y a des problèmes psychologiques. On est des humains, pas des machines." Un message qui sera notamment apprécié à sa juste valeur par Naomi Osaka, véritable porte-parole de ce sujet et qui a plusieurs fois confié ses immenses solitudes face à cette situation trop difficile à gérer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.