ATP : Federer, " un retour super cool et risqué "

ATP : Federer, " un retour super cool et risqué "©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 09 mars 2021 à 10h47

Roger Federer est de retour sur les courts à Doha. Le monde du sport et du tennis est ravi. Comme un certain Mats Wilander.



C'est reparti pour Roger Federer! Plus d'un an après sa dernière apparition, le « roi Roger » de 39 ans est de retour officiellement sur les courts. Eloigné des terrains depuis son élimination en demi-finales de l'Open d'Australie 2020 et une sèche défaite contre Novak Djokovic (7-6, 6-4, 6-3), le Suisse va effectuer son grand come-back à Doha. Pour son premier match au Qatar où il est tête de série numéro 2, Federer ne connaît pas encore son adversaire. Il s'agira du Français Jérémy Chardy ou du Britannique Daniel Evans qui s'affrontent mardi.

Wilander : « Roger, c'est le jeu de tennis qui l'intéresse »

Le monde du tennis se délecte du retour sur les courts du co-recordman du nombre de Grands Chelems glanés (20, comme Rafael Nadal). Comme l'ancien numéro 1 mondial Mats Wilander. « Je trouve que le retour de Roger Federer, à presque 40 ans, est à la fois super cool et risqué. Il montre surtout l'incroyable passion qui l'anime, pour ce sport qu'il connaît pourtant si bien. Je n'ai jamais croisé quelqu'un qui aime autant le tennis que lui. Seul Nadal peut lui être comparé, mais Rafa, lui, vit à fond une passion pour la compétition. Roger, c'est le jeu de tennis qui l'intéresse », souligne le triple vainqueur de Roland-Garros dans L'Equipe.


« La principale interrogation tournera autour de sa vitesse de déplacement »

« Ce come-back montre aussi qu'il a des tripes, parce qu'il n'a pas peur d'écorner son image en prenant 6-1, 6-1 par un rookie. Les gens ont peur de ça. Je crois que Roger, lui, s'en fout. Il revient pour d'autres raisons. Notamment celle de trouver une solution sur le court pour en sortir dans la peau du vainqueur. Il veut résoudre des problèmes », estime Wilander qui se retourne quatre ans en arrière sur le premier grand retour attendu de Federer. « Pour son premier come-back, en 2017, il avait réinventé une manière de jouer. Il avait décidé de se tenir sur sa ligne de fond, ce qui signifiait jouer moins de coups droits (par manque de temps pour tourner autour de son revers) et de frapper ses revers, pas de les slicer. Une performance extraordinaire quand on possède un revers à une main. Avec une stratégie claire : raccourcir la durée des échanges, prendre le filet et mettre son adversaire mal à l'aise. J'ignore s'il a inventé cette fois un nouveau concept, mais je l'imagine bien rester dans la même filière. Logique : pour son retour, la principale interrogation tournera autour de sa vitesse de déplacement. Aura-t-il les jambes pour défendre aussi bien qu'il l'a fait par le passé ? C'est une vraie question. » On va bientôt être fixé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.