ATP : Federer taclé par le vice-président de la Fédération allemande

ATP : Federer taclé par le vice-président de la Fédération allemande©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 25 avril 2020 à 14h26

Le vice-président de la Fédération allemande de tennis, Dirk Hordoff, critique ouvertement la proposition de Roger Federer de fusionner l'ATP et la WTA.



A l'arrêt depuis mi-mars et au moins jusqu'à mi-juillet, le monde du tennis souffre économiquement, comme tous les secteurs, depuis le début de la pandémie de coronavirus, et Roger Federer a jeté un pavé dans la mare mercredi dernier en proposant de fusionner l'ATP et la WTA. « Je me demandais... Suis-je le seul à penser que c'est maintenant le moment pour les tennis masculin et féminin se réunir et de ne faire qu'un ? Je ne parle pas de fusionner les compétitions sur le court, mais de fusionner les deux instances (ATP et WTA) qui chapeautent les circuits masculin et féminin. Il y a trop de confusion pour les fans : des systèmes de classement différents, des logos différents, des catégories de tournois différentes... Cela aurait probablement dû arriver avant, mais peut-être que c'est vraiment le moment maintenant. C'est une période difficile pour tous les sports, et on pourrait faire de deux instances affaiblies une instance plus forte », a écrit le Suisse en quelques tweets.

"Un message sur Twitter ne peut pas sérieusement faire avancer les choses"

Si cette idée a été approuvée par beaucoup (Rafael Nadal, Simona Halep, Billie Jean King, Mats Wilander...), le vice-président de la Fédération allemande Dirk Hordoff a taclé le Suisse, ironisant sur le fait qu'il voulait juste avoir plus de followers sur son compte Twitter (il en déjà 12,7 millions). « C'est une idée à court terme. Ce n'est pas suffisant. Cela commence avec le circuit ITF Junior et le Grand Chelem. C'est par là qu'on commence. La fusion de l'ATP et de la WTA ne résout aucun problème pour l'instant. Il est également capital d'utiliser ce temps sans médias. Peut-être a-t-il simplement besoin de plus de followers sur son compte Twitter. Il utilise une proposition sans substance. Je suis favorable à ce que toute cette question soit discutée avec substance. Mais un message sur Twitter ne peut pas sérieusement faire avancer les choses. » Affaire à suivre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.