ATP : Federer encore assuré de terminer dans le Top 3 !

ATP : Federer encore assuré de terminer dans le Top 3 !©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 15h20

Qualifié jeudi pour sa quinzième demi-finale en Masters en seize participations, Roger Federer est également assuré depuis sa victoire face à Kevin Anderson de terminer la saison dans le Top 3 mondial. En seize ans de carrière, le Suisse n'a manqué le podium qu'à deux reprises.

Deux toutes petites années. En seize ans d'une carrière vertigineuse, les années 2013 et 2016 resteront comme les deux exceptions de la trajectoire en haute altitude de Roger Federer. A l'exception de ces deux saisons (il avait terminé l'une en sixième position, l'autre à la seizième place), dont l'une (2016) stoppée prématurément en raison d'une blessure, le Suisse a toujours terminé dans le Top 3 du classement mondial. Cela sera encore le cas cette année. A 37 ans, "Maître Roger" va en effet réussir l'exploit de finir l'exercice sur le podium pour la quatorzième fois en seize ans. La saison n'est pas encore terminée, mais le Bâlois a d'ores et déjà verrouillé sa place dans le Top 3 après sa victoire de jeudi soir au Masters aux dépens du Sud-Africain Kevin Anderson. Federer a d'ailleurs signé au passage un autre exploit en décrochant là le droit de disputer une quinzième demi-finale dans ce Tournoi des Maîtres auquel il participe cette année pour la seizième fois.

Federer : "Novak joue tellement bien !"


Après-coup, l'ancien numéro 1 mondial aujourd'hui numéro 3 n'a pas caché combien il lui importait de pouvoir briller au Masters. "J'ai toujours adoré jouer ce tournoi. J'ai toujours fait en sorte d'être prêt physiquement et de programmer mon calendrier de telle sorte qu'il me reste assez d'énergie pour être performant ici, donc je suis content que ce soit le cas cette année (...) Je suis excité d'être en demi-finales. Le corps va bien, il reste de l'énergie dans le réservoir." Il en faudra, car si Federer est pratiquement assuré de ne pas retrouver Novak Djokovic pour un remake de la demie de Paris-Bercy, il y a fort à penser que les deux hommes seront de nouveau face à face en finale. "Aussi longtemps que Novak est dans le tableau, ce ne sera pas facile, il joue tellement bien !", reconnaît toutefois la légende suisse, presque admirative. Ne parlez pas en revanche de centième titre à ce "RF" qui en compte aujourd'hui 99. "Je ne laisse pas cette idée entrer dans ma tête, ça doit rester une chose qui m'enthousiasme, pas quelque chose qui me rajoute de la pression, a-t-il encore répété jeudi soir devant la presse. Je ne pense pas au centième titre, je ne vais pas laisser cette perspective me parasiter ou me rendre fou." S'il est toujours en course à Londres dimanche, il n'aura pourtant pas d'autre choix que d'y penser.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.