ATP : Escudé veut venir en aide à Paire

ATP : Escudé veut venir en aide à Paire©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le vendredi 23 avril 2021 à 17h40

Suite à la sanction infligée par la FFT à Benoit Paire en vue des Jeux Olympiques de Tokyo, Nicolas Escudé, l'actuel DTN de la FFT, a expliqué vouloir aider le 35eme mondial à sortir de cette mauvaise passe.



La Fédération française de tennis (FFT) n'abandonne pas Benoit Paire, loin de là. Sanctionné et privé des Jeux Olympiques 2020 à Tokyo ce vendredi, le joueur a cependant vu Nicolas Escudé, l'actuel Directeur technique national (DTN), lui tendre la main, lors d'une conférence de prese. « On est bien conscients, et Benoît le premier, qu'il est en grande difficulté. On n'est pas là à vouloir lui taper encore plus sur la tête, on veut l'aider. On pense, et lui le premier, que certaines de ses déclarations étaient plus que déplacées. Forcément, une sanction allait tomber. La sanction concerne une non-sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo parce qu'on représente l'équipe de France et, en termes de conduite, on doit être totalement irréprochables, ce qui n'est absolument pas le cas de Benoît aujourd'hui », a notamment déclaré l'ancien joueur de tennis, retraité depuis 2004.

« La période est extrêmement compliquée pour lui »

« C'est extrêmement compliqué pour lui. Il a pu nous le verbaliser, nous l'écrire. C'était constructif. Il comprend la sanction et l'accepte. Benoît ne pense pas aux Jeux Olympiques de Tokyo aujourd'hui. Il pense avant tout à lui et à sortir la tête de l'eau. (...) Benoît a très bien réagi à cette proposition (la FFT lui a proposé « un accompagnement » pour l'aider à sortir de cette mauvaise passe, ndlr), a par la suite expliqué Nicolas Escudé, dans des propos repris par L'Equipe. On est dans une démarche, certes de responsabilité, mais aussi et surtout dans une démarche de l'aider autant que possible. Mais pour ça, il faut aussi que les choses viennent de lui, qu'il se tourne vers nous s'il en a le besoin et le désir. La période est extrêmement compliquée pour Benoît, il a vraiment beaucoup de mal. Qu'elle soit mentale, psychologique, tennistique, si Benoît a besoin d'aide, on fera tout ce qu'on peut. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.