ATP - Eastbourne : Simon enchaîne, pas Herbert

ATP - Eastbourne : Simon enchaîne, pas Herbert©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 26 juin 2019 à 19h20

Pierre-Hugues Herbert a déçu en huitièmes de finale à Eastbourne en s'inclinant en deux sets face à Daniel Evans, alors que Gilles Simon a poursuivi sur sa lancée en battant Nicolas Jarry en deux sets. Tête de série n°1, Guido Pella a été éliminé dès son entrée en lice, tout comme Dusan Lajovic (n°4). Fernando Verdasco s'est en revanche qualifié en trois sets.

Mine de rien, Gilles Simon est en train de réussir, à 34 ans, l'une des meilleures saisons sur gazon de sa carrière. Au fond du trou après sa défaite au deuxième tour de Roland-Garros, le n°25 mondial vient d'enchaîner un huitième de finale à Stuttgart, une finale au Queen's et au moins un quart de finale à Eastbourne. Ce mercredi, Simon s'est imposé 6-2, 6-4 en 1h15 face au Chilien Nicolas Jarry (55eme), qu'il avait déjà battu en trois sets il y a deux ans à Wimbledon. Grâce notamment à ses 80% de premières balles, le Français n'a eu qu'une balle de break à défendre, à 4-2 dans la deuxième manche. Il n'a perdu que deux points sur son service dans le premier set, tout en breakant à 1-1 et 3-1, et n'a perdu que six points sur son service dans le deuxième, en breakant à 2-2. Auteur de 10 aces, le Chilien n'a pas inquiété le Français dès que l'échange s'est installé. Le quart de finale de Simon sera également à sa portée, face à l'Italien Thomas Fabbiano (30 ans, 102eme), qu'il n'a encore jamais affronté. Méfiance tout de même, car il a éliminé en huitièmes de finale Laslo Djere, tête de série n°2, en deux-tie-breaks, dans un match où, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, il y a eu six breaks. Djere a notamment mené 5-1 dans la deuxième manche, avant de s'écrouler complètement

Pas de miracle cette fois pour Herbert

Miraculé mardi, en s'imposant contre Denis Kudla après avoir sauvé quatre balles de match, Pierre-Hugues Herbert n'a pas réussi le même exploit ce mercredi en huitièmes de finale à Eastbourne. L'Alsacien, 38eme mondial, a eu du mal à exister face au Britannique Daniel Evans, 65eme et invité par les organisateurs. Evans s'est imposé 6-3, 7-5 en 1h40, face à un Français très moyen au service (5 aces, 6 doubles-fautes, 55% de premières balles, 16 balles de breaks concédées dont 11 sauvées). Herbert a perdu son service à 3-3 et 5-3 dans le premier set, puis pensait avoir entamé sa remontada en breakant d'entrée de deuxième set, mais Evans a immédiatement refait son retard. Le Britannique a ensuite mené 5-3, puis Herbert est revenu à 5-5, avant de breaker une dernière fois et s'imposer sur sa première balle de match. C'est donc une déception pour le joueur français, qui avait un bon coup à jouer dans ce tournoi peu relevé. Il arrivera en revanche à Wimbledon avec cinq victoires au compteur sur gazon, ce qui n'est pas si mal. Quant à Evans, il sera opposé au tour suivant à son compatriote Kyle Edmund (31eme), tombeur d'un autre Britannique, Cameron Norrie, sur le score de 6-2, 6-2. Le natif de Johannesbourg n'a jamais été breaké dans cette partie longuement interrompue dans le deuxième set en raison d'un malaise en tribunes (malgré trois occasions pour Norrie). Edmund a pris le service adverse à 2-1 et 5-2 dans le premier set et à 1-0 et 5-2 dans le deuxième.

Pella ne tient pas son rang

A l'instar de Benoit Paire, Guido Pella est tête de série d'une tournoi cette semaine pour l'une des rares fois de sa carrière. Et comme le Français à Antalya, l'Argentin était exempté de premier tour à Eastbourne, avant d'être éliminé en huitièmes de finale. Pella a subi la loi de l'Américain Taylor Fritz, auteur de 13 aces, sur le score de 6-4, 3-6, 6-4 après 1h57 de jeu dans un match marqué par cinq breaks. Une autre tête de série est tombée, en la personne de Dusan Lajovic (n°4). Le Serbe n'a rien pu faire face à Sam Querrey, qui s'est imposé 6-2, 6-3 sans avoir la moindre balle de break à sauver. Qualification en revanche de la tête de série n°5, Fernando Verdasco, dans la douleur face au lucky-loser argentin Juan Londero : 6-7, 6-3, 7-6 en 2h25. Les deux joueurs n'ont pas réussi à se breaker dans le premier et le troisième set. Seul l'Espagnol y est parvenu deux fois dans le deuxième.

EASTBOURNE (Angleterre, ATP 250, gazon, 684 080€)
Tenant du titre : Mischa Zverev (ALL)

Quarts de finale
Fritz (USA) - Hurkacz (POL)
Edmund (GBR, WC, n°3) - Evans (GBR, WC)
Verdasco (ESP, n°5) - Querrey (USA)
Simon (FRA, n°6) - Fabbiano (ITA, Q)

Huitièmes de finale
Fritz (USA) bat Pella (ARG, n°1) : 6-4, 3-6, 6-4
Hurkacz (POL) bat Johnson (USA) : 6-3, 7-6 (6)
Edmund (GBR, WC, n°3) bat Norrie (GBR) : 6-2, 6-2
Evans (GBR, WC) bat Herbert (FRA) : 6-3, 7-5

Verdasco (ESP, n°5) bat Londero (ARG, LL) : 6-7 (4), 6-3, 7-6 (2)
Querrey (USA) bat Lajovic (SER, n°4) : 6-2, 6-3
Simon (FRA, n°6) bat Jarry (CHI) : 6-2, 6-4
Fabbiano (ITA, Q) bat Djere (SER, n°2) : 7-6 (5), 7-6 (6)

1er tour
Pella (ARG, n°1) - Bye
Fritz (USA) bat Jubb (GBR, Q) : 6-2, 6-3
Johnson (USA) bat Opelka (USA) : 7-6(4), 6-3
Hurkacz (POL) bat Cecchinato (ITA, n°7) : 6-4, 6-4

Edmund (GBR, WC, n°3) - Bye
Norrie (GBR) bat Chardy (FRA) : 6-3, 7-6 (4)
Herbert (FRA) bat Kudla (USA, LL) : 5-7, 7-6 (8), 6-4
Evans (GBR, WC) bat Albot (MDA, n°8) : 7-6 (2), 6-2

Verdasco (ESP, n°5) bat Millman (AUS) : 6-7(3), 6-4, 6-1
Londero (ARG, LL) bat Clarke (GBR, WC) : 6-7 (5), 6-1, 6-3
Querrey (USA) bat Kukushkin (KAZ) : 6-3, 7-6(4)
Lajovic (SER, n°4) - Bye

Simon (FRA, n°6) bat Sandgren (USA, Q) : 7-5, 6-1
Jarry (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-1, 7-6 (4)
Fabbiano (ITA, Q) bat Ward (GBR, Q) : 2-6, 6-3, 6-1
Djere (SER, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.