ATP (double) : Herbert et Mahut font un break

ATP (double) : Herbert et Mahut font un break©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 08 mars 2019 à 11h07

Afin de préserver ses chances en simple lors des gros tournois, Pierre-Hugues Herbert a décidé de ne plus jouer le double avec Nicolas Mahut entre mai et août. Il ne défendra donc pas son titre à Roland-Garros avec l'Angevin, qui va devoir trouver un nouveau partenaire.

Herbert-Mahut, c'est fini...provisoirement. La meilleure paire française des dernières années, victorieuse de l'Open d'Australie en janvier dernier, complétant ainsi son Grand Chelem après avoir triomphé à l'US Open 2015, Wimbledon 2016 et Roland-Garros 2018, a décidé de se séparer pendant les prochains mois. Une initiative venue de Pierre-Hugues Herbert, qui veut se concentrer à fond sur le simple, lui qui occupe actuellement la 44eme place mondiale, après avoir atteint son meilleur classement le 11 février dernier (36eme). « Quelques jours après notre victoire à l'Open d'Australie. J'ai appelé Nicolas pour lui dire que je ne disputerais Roland-Garros et Wimbledon qu'en simple cette année, confie Herbert (28 ans le 18 mars) dans les colonnes de L'Equipe. C'était un appel un peu horrible, d'un quart d'heure, où il a fallu que je sois honnête et que je lui dise tout ça. On sait se dire les choses, même dans les moments difficiles, et je pense que c'est pour ça aussi qu'on a gagné autant de tournois ensemble. On venait de gagner un Grand Chelem mais je savais que c'était le moment de le lui dire. »

Herbert : "A Wimbledon, c'est impossible de jouer sur les deux tableaux si on veut aller loin en simple"

Les deux joueurs vont disputer leur dernier tournoi ensemble à Rome à la mi-mai, et reprendront leur collaboration à Cincinnati à la mi-août. Ils ne défendront donc pas leur titre à Roland-Garros et ne tenteront pas non plus de remporter un deuxième Wimbledon. Pendant ce temps, Pierre-Hugues Herbert espère grimper au classement en simple et pourquoi pas remporter un premier titre en simple après trois finales perdues. « A Wimbledon, c'est juste impossible de jouer sur les deux tableaux si on veut aller loin en simple, parce que se rajouter des matches de double en cinq sets sur des journées qui devraient être off, c'est se tirer une balle dans le pied. Et le dernier Open d'Australie n'a fait que me conforter : on y a joué notre deuxième tour du double très tard, à cause de la pluie, et on l'a gagné en trois sets intenses, à 20 heures, alors que je jouais le lendemain contre Raonic... J'arrive à un âge où j'ai envie de me donner les plus grandes chances d'aller le plus loin dans ma carrière individuelle », poursuit Herbert dans les colonnes du quotidien sportif.

Mahut a contacté Benneteau

Nicolas Mahut (37 ans, 225eme), vainqueur de 13 de ses 25 tournois en double avec Pierre-Hugues Herbert, va donc devoir trouver un nouveau partenaire pour les prochains mois. Mais les cadors sont déjà tous engagés... L'Angevin rêvait de Julien Benneteau, mais le néo-retraité devrait attendre six mois pour être en conformité avec les règles antidopage, ou alors d'Edouard Roger-Vasselin, mais il est engagé avec Ivan Dodig. Mahut devrait prendre une décision d'ici la fin du mois. Quant à la paire Herbert-Mahut, on devrait donc la retrouver dès le mois d'août avec pour objectif principal d'accumuler le plus de points afin de se qualifier pour les JO de Tokyo en 2020 (les points pris en compte avant Roland-Garros 2019 ne comptent pas), où ils espèrent terminer leur aventure commune en beauté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.