ATP : Djokovic disputera le tournoi de Genève avant Roland-Garros !

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 17h20

Contrairement à ce qu'il avait l'habitude de faire, Novak Djokovic ne profitera pas d'une journée de repos avant de disputer Roland-Garros. Le numéro 1 mondial se jaugera la semaine prochaine à l'occasion du tournoi de Genève. Les organisateurs lui ont réservé la troisième et dernière invitation.

A l'origine, il ne s'agissait que d'une rumeur venue parcourir le lac Léman et sa région. Personne d'ailleurs dans le coin, pas plus la presse locale que les fans de tennis genevois, n'avait voulu y croire. C'est pourtant bien officiel désormais. Et oui, Novak Djokovic fera un crochet par la Suisse et la ville de Genève avant de poser ses valises à Roland-Garros. Le numéro 1 mondial, balayé la semaine dernière dès le 2eme tour du Masters 1000 de Rome par le Chilien Alejandro Tabilo, futur demi-finaliste en attendant peut-être mieux encore, a demandé une invitation aux organisateurs, qui lui ont évidemment immédiatement accordé. Il s'agissait de la dernière toutefois sur les trois attribuées, et il s'en est fallu d'un rien que le Serbe, en dépit de son désir de dernière minute de participer au tournoi de Genève la semaine prochaine, ne reste à la porte. Le tenant du titre Porte d'Auteuil va donc faire son grand retour dans un ATP 250 après plus d'un an sans s'aligner sur des épreuves de cette catégorie. Et alors qu'il avait davantage pour habitude avant un tournoi du Grand Chelem, et en particulier Roland-Garros, de s'offrir une semaine de repos pour parfaire sa préparation au(x) rendez-vous, il a cette fois choisi de se jauger en compétition jusqu'au dernier moment.

Un choix qui n'avait pas réussi à Federer...

S'il remporte le tournoi, dont la finale est prévue le samedi 25 mai, le "Djoker" ne disposera ainsi que de deux ou trois jours (tout dépendra de quand sera programmé son premier match) pour se remettre de sa semaine suisse et embrayer sur le tournoi parisien. On a connu un timing plus idéal, mais probablement que le finaliste du dernier Open d'Australie, qui a disputé uniquement quatre tournois en 2024 (NDLR : L'Open d'Australie, Indian Wells, Monte-Carlo et Rome), a à cœur de jouer le plus possible pour mettre toutes les chances de son côté au moment de défendre son titre dans la capitale. Trois ans plus tôt, Roger Federer, la légende locale retraitée depuis septembre 2022, avait lui aussi décidé de passer par le superbe complexe d'Eaux-Vives sur sa dernière ligne droite pour Roland-Garros. Le Suisse avait malheureusement dû jeter l'éponge avant le quatrième match qui l'attendait, contre Berrettini. Espérons pour Djokovic qu'il ne connaîtra pas la même mésaventure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.