ATP : Djokovic devrait reprendre à Dubaï fin février

ATP : Djokovic devrait reprendre à Dubaï fin février©panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 26 janvier 2022 à 11h03

Expulsé d'Australie, ce qui l'avait ensuite empêché de prendre part à l'Open d'Australie, le Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial, pourrait reprendre à Dubaï, à la fin du mois de février.



Novak Djokovic aurait déjà programmé son retour sur les courts. Après avoir été privé du tout premier Grand Chelem de la saison, à savoir l'édition 2022 de l'Open d'Australie, le Serbe avait, en effet, été expulsé et avait alors dû quitter le pays, pour cause d'annulation de son visa, après un séjour à Melbourne particulièrement mouvementé, qui ne l'avait pas empêché de pouvoir notamment s'entraîner quelques jours. Le numéro un mondial semble désormais avoir bel et bien programmé son grand retour sur les courts. Un retour qui devrait ainsi avoir lieu à la fin de ce mois de février, du côté de Dubaï. Toujours est-il que le meilleur joueur du monde est bel et bien inscrit à ce tournoi ATP 500, pour le moment. Son nom figure ainsi dans une première liste de joueurs pour une épreuve programmée entre le lundi 21 et le samedi 26 février prochains.

Monfils et Rinderknech également annoncés
Une liste provisoire, pour le moment, où on retrouve ainsi également, comme principales autres têtes d'affiches, le Russe Andrey Rublev, le Canadien Felix Auger-Aliassime, l'Italien Jannik Sinner, le Polonais Hubert Hurkacz, le Canadien Denis Shapovalov, le Russe Aslan Karatsev ainsi que l'Espagnol Roberto Bautista Agut. Quant aux Français, ils pourraient également répondre présent. Les premiers noms tricolores cités sont ceux de Gaël Monfils ainsi que celui d'Arthur Rinderknech. Lors de l'édition 2020, le Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial, avait alors triomphé dans ce tournoi ATP 500 de Dubaï, après avoir triomphé, en finale, contre le Grec Stefanos Tsitsipas. Auparavant, lors des demi-finales, il avait mis fin au parcours du Français Gaël Monfils, qui s'était alors pourtant procuré plusieurs balles de match. L'an dernier, c'est le Russe Aslan Karatsev qui s'était alors imposé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.