ATP - Del Potro : "C'est ma réalité, c'est très dur et très triste"

ATP - Del Potro : "C'est ma réalité, c'est très dur et très triste"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 28 septembre 2022 à 13h13

Inacceptable. Pour le moment, Juan Martin Del Potro ne peut se résoudre à l'idée de ne plus être un joueur de tennis professionnel. Ravagé par les blessures, le génial mais si fragile Argentin exprime son désarroi sans retenue.



Juan Martin Del Potro s'est confié à la presse argentine... et ça ne va pas fort. Retraité en larmes cet hiver à Buenos Aires, le vainqueur de l'US Open 2009 (contre Roger Federer en finale) explique qu'il ne peut "psychologiquement pas accepter une vie sans tennis" : "Je n'ai pas eu de transition progressive, je ne me suis pas préparé et je n'ai aucune idée de la façon dont les autres procèdent pour vivre ça sereinement." Une confession touchante et désarmante de sincérité, que le colosse de Tandil résume d'une formule limpide : "J'étais n°3 mondial, puis je me suis cassé les genoux et je me suis retrouvé sans rien." Voilà toute la dureté du sport de haut niveau, peut-être plus encore concernant un joueur programmé pour être une star.

"Je peux seulement marcher, même pas courir sur un tapis roulant. Je suis incapable de montrer des escaliers sans douleur, je ne peux pas conduire longtemps non plus... C'est ma réalité, c'est très dur et très triste, mais je continue à chercher des moyens d'aller mieux, y compris psychologiquement." Des propos qui rappellent ceux de son compatriote footballeur Gabriel Batistuta, contraint de recourir à des prothèses pour soulager ses douleurs d'après-carrière. Del Potro a aussi remporté la Coupe Davis en 2016 ainsi que le Masters 1000 d'Indian Wells en 2018, pour ce qu'on croyait alors être son grand retour à l'âge de 29 ans. Entre janvier 2005 et janvier 2014, il a été le seul non-membre du "Big Four" (Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray) à avoir gagné un tournoi du Grand Chelem.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.