ATP : Daniil Medvedev aurait dû être français

ATP : Daniil Medvedev aurait dû être français©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le vendredi 27 décembre 2019 à 08h59

Daniil Medvedev a réalisé une année pleine sur le circuit ATP en représentant la Russie. Mais les choses auraient dû être bien différentes...



La France aurait pu avoir un joueur dans le top 5 du classement ATP en cette fin d'année 2019. Daniil Medvedev aurait dû avoir la nationalité française. C'est en tout cas ce que ses parents ont laissé sous-entendre dans une longue interview accordée au site russe Sport Express. Ils ont expliqué que Daniil aurait du naître en France pour lui permettre d'obtenir la nationalité française. Mais alors que la famille avait prévu de quitter Moscou pour la France en mars, le futur joueur de tennis est né plus tôt que prévu, en février. Et c'est donc avec la nationalité russe qu'il brille sur le circuit ATP.


Faute d'être Français, le tennisman de 23 ans est devenu francophone. Alors qu'il a déjà appris le français à l'école en étant jeune, il a ensuite déménagé sur la Côte d'Azur pour poursuivre son rêve sportif. Daniil avait alors 18 ans. Sergey et Olga ont aussi expliqué cette démarche dans cet entretien. "C'était impossible pour Daniil de performer en s'entraînant en Russie. On a alors cherché l'endroit idéal pour l'aider à y arriver. On a d'abord pensé à la Finlande ou à la Suède. C'était proche mais pas assez bien au niveau du tennis. On a longtemps réfléchi et quand sa sœur est partie à l'Université de Nice, on a commencé à lui rendre visite là-bas et on a compris que c'était une bonne solution." Une solution qui a nécessité quelques sacrifices dont la vente de la maison familiale pour s'installer en France. Un pari qui s'est avéré payant. Daniil Medvedev a été l'homme de la saison 2019 sur le circuit ATP.  Il est passé de la 16eme place au cinquième rang du classement mondial. Surtout, il est désormais plus que le joueur sanguin sur les courts. Il a atteint neuf finales cette saison pour quatre titres. Et pour 2020, il peut rêver encore plus grand. En français mais pour le drapeau russe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.