ATP Cup : Rinderknech affiche ses regrets après l'élimination de la France

ATP Cup : Rinderknech affiche ses regrets après l'élimination de la France©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 06 janvier 2022 à 16h50

Alors que la France a été éliminée dès le premier tour de l'ATP Cup, Arthur Rinderknech a pu peaufiner sa préparation avant l'Open d'Australie, malgré la déception du résultat.



Appelée presque en dernière minute à Sydney pour disputer l'ATP Cup, la France n'a guère brillé cette semaine. Avec trois défaites, contre la Russie, l'Italie et l'Australie, les Bleus ont donc quitté ce premier tournoi de l'année par la petite porte. Avec ce bilan et seulement deux matchs gagnés sur neuf, les Tricolores ont terminé bon dernier du groupe B, alors que l'équipe de Daniil Medvedev continue logiquement sa route. Pour autant, le bilan n'est pas si mauvais pour Arthur Rinderknech, en pleine préparation pour l'Open d'Australie, qu'il disputera pour la première fois grâce à sa 58eme position au classement ATP. « Trois belles rencontres, accrochées, des bons matchs. Ma régularité s'est améliorée à chaque rencontre, c'est vraiment le point positif. (...) Mon premier match ? C'est dommage. J'ai eu un petit coup de barre physiquement, je l'ai payé cash », a notamment expliqué l'intéressé au moment de faire le bilan de sa semaine.

« Je suis un peu déçu qu'on ne passe pas »

« À Sydney, il y a un court sous un toit mais ouvert, donc ça prend toute l'humidité et dès qu'il y a du soleil ça tape sur le toit, c'est un four complet. (...) L'ATP Cup ? L'avantage, c'est que ça me garantissait trois matches de simple, ce qui n'était pas certain si j'avais joué Adélaïde. Et, surtout, des bons matchs, deux mecs du top 50 dont un top 10 et un mec 150eme mais qui a prouvé qu'il jouait très bien. Je suis un peu déçu qu'on ne passe pas. J'aurais aimé gagner mon match le premier jour contre la Russie, ça aurait peut-être changé la donne, a par la suite reconnu Rinderknech, dans des propos recueillis par L'Equipe. L'Italie était vraiment costaud... Je pense qu'il a manqué un micro truc sur chaque rencontre pour que ça passe. » Désormais, le Français va se rendre à Adélaïde pour un nouveau tournoi de préparation avant l'Open d'Australie (17-30 janvier).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.