ATP Cup : Nadal et Djokovic pour une fusion avec la Coupe Davis

ATP Cup : Nadal et Djokovic pour une fusion avec la Coupe Davis©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 02 janvier 2020 à 12h12

Rafael Nadal et Novak Djokovic montent au créneau pour la création d'une compétition fusionnant l'ATP Cup et la Coupe Davis.

Après la première l'ATP Cup et la nouvelle formule de la Coupe Davis, une compétition mêlant les deux ? C'est en tout cas le souhait de nombreux joueurs, à commencer par Novak Djokovic et Rafael Nadal. Ce jeudi, à la veille de la première édition de l'ATP Cup, dont le coup d'envoi sera donné vendredi, les deux champions ont de nouveau milité pour que le calendrier cesse très vite de proposer les deux rendez-vous et les remplace par une seule et même compétition englobant les deux épreuves. « Nous avons besoin d'une seule super Coupe du Monde et peu importe comment vous l'appelez », a martelé le Serbe, jeudi devant à Perth lors du média day. Pour le numéro 2 mondial, le plus tôt sera le mieux. « Djoko » croise même les doigts pour que cette fusion intervienne au plus tard en 2022. Mais sans aucune garantie que son souhait ne se réalise. « Cela ne se fera pas encore l'année prochaine mais si les deux parties, l'ITF pour la Coupe Davis et l'ATP se réunissent rapidement, ça pourra éventuellement se faire en 2022. J'espère que cela se produira car c'est assez difficile de faire en sorte que les meilleurs joueurs s'engagent à jouer les deux événements, la Coupe Davis et l'ATP Cup. Et il y a seulement six semaines d'intervalle, donc cela n'aide pas pour le marketing et la valeur de l'événement. »

Nadal : « Le tennis mérite autre chose  »

« C'est déroutant d'avoir deux Coupes du Monde de tennis en un mois, estime également son rival et nouveau numéro 1 mondial Rafael Nadal. Ce n'est pas l'idéal pour notre sport mais c'est ce qui est en place actuellement. Je pense que le tennis mérite quelque chose du genre. » Le Majorquin, vainqueur avec l'Espagne de la première édition de la nouvelle formule de la Coupe Davis, en novembre dernier à Madrid, sera opposé vendredi au Géorgien Nikoloz Basilashvili avec la Roja. Djokovic affrontera, lui, le Sud-Africain Kevin Anderson en ouverture de cette première ATP Cup, qui verra 24 pays s'affronter sous la forme d'une phase de poules de six groupes (les premiers et les deux meilleurs deuxièmes seront qualifiés) puis de quarts de finale, de demi-finales et d'une finale, avec à chaque fois deux simples et un double joués au meilleur des trois sets. Une formule qui se veut la suite de la World Team Cup, révolue depuis 2012, et qui ressemble étrangement il faut bien le dire au nouveau schéma de la Coupe Davis, au-delà des complexités qu'elle présentant au niveau du calendrier proprement dit. Une incohérence qui avait déjà amené Denis Shapovalov, récent finaliste de la Coupe Davis avec le Canada, à s'interroger sur le maintien de deux compétitions internationales par équipes en l'espace de deux mois. « Il n'est pas logique de disputer deux Coupes du monde consécutives, je pense que vous devriez travailler à tout unifier et à faire une macro-épreuve. » Rivaux sur le court, Shapovalov, Nadal et Djokovic luttent coude à coude sur d'autres terrains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.