ATP Cup : La Serbie qualifiée, la France encore loin des quarts

ATP Cup : La Serbie qualifiée, la France encore loin des quarts©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 06 janvier 2020 à 15h55

La Serbie s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'ATP Cup en battant la France (2-1) au super tie-break du double décisif. Les Bleus devront absolument battre l'Afrique du Sud pour continuer à espérer.

La Serbie se qualifie grâce au double

La Serbie sera bien au rendez-vous des quarts de finale de la première édition de l'ATP Cup ! Après leur victoire 3-0 sur l'Afrique du Sud, les Serbes ont battu la France 2-1 et les voici assurés de franchir la phase de poules. Tout s'est joué lors du super tie-break du double décisif pendant de cette partie, et la paire Novak Djokovic - Viktor Troicki a dominé celle composée de Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin : 6-3, 6-7 (5), 10-3 en 1h43. Les Serbes se sont notamment montrés intraitables au service, en signant 6 aces et en sauvant les trois balles de break que se sont procurés les Français. Ils ont remporté la première manche en breakant à 3-2, puis ont perdu la deuxième au tie-break (7-5), après avoir manqué quatre balles de break à 4-4. Sur leur lancée, les Français ont bien démarré le super-break en menant 3-1, mais ils ont encaissé les neuf points suivants ! C'est donc une qualification pour la Serbie, alors que la France n'a plus son destin entre ses mains. Elle devra d'abord battre l'Afrique du Sud (si possible 3-0) mercredi, puis attendre les résultats des autres équipes pour espérer finir parmi les deux meilleurs deuxièmes.



Si vous avez manqué les début de journée :

Djokovic étrille Monfils et relance la Serbie

Novak Djokovic en patron. Opposé à Gaël Monfils pour la 16eme confrontation entre les deux joueurs, le Serbe a battu le Français pour la... 16eme fois (il mène désormais 16-0) et remis la Serbie à hauteur de la France (1-1) avant le double, qui sera donc décisif. Froid de réalisme (neuf balles de break sauvées, aucune manquée sur les trois occasions qu'il s'est procurée) et toujours aussi tranchant sur les points les plus importants, le dauphin de Rafael Nadal au classement mondial a balayé le leader des Bleus (6-3, 6-2, 1h32), très vite asphyxié par le rythme imprimé par son bourreau. Après un excellent début de match qui l'a vu tenir tête à Djokovic, le dixième dans la hiérarchie a cédé progressivement du lest, concédant le premier break de la partie à 3-2 pour le Belgradois, et n'a plus réellement existé ensuite face à un « Djoker » injouable dans le deuxième set et qui n'a plus laissé que des miettes au protégé de Gilles Simon. Si l'ancien patron du circuit maintient son niveau lors du double qu'il disputera avec Viktor Troicki, Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin ont du souci à se faire.

Pour revivre ce match, cliquez ici


Et pourtant, Paire avait montré la voie...

Deux sur deux pour Benoît Paire. Déjà vainqueur de son premier match dans cette ATP Cup, deux jours plus tôt face au Chilien Nicolas Jarry (6-7, 6-3, 6-3), l'Avignonnais s'est de nouveau imposé, ce lundi à Brisbane face à Dusan Lajovic, pour sa deuxième sortie dans cette ATP Cup en ouverture du deuxième match des Bleus, face à la Serbie de Novak Djokovic. Comme face à Jarry, Paire l'a emporté en trois sets (6-2, 6-7, 7-5, 2h08), mais il s'est surtout diablement compliqué la vie. Le numéro 2 français semblait en effet toucher du doigt une victoire facile face au Serbe lorsqu'il a servi pour le match, à 6-2, 5-4. Particulièrement solide sur ses mises en jeu, le Français maîtrisait alors parfaitement son sujet. Et puis il y a eu ce jeu de service complètement manqué qui a replongé dans les doutes le joueur au mental très fragile et relancé complètement son adversaire du même coup. Mais le pire était à venir pour Paire, qui a ensuite laissé passer (dans le jeu décisif du deuxième set) deux balles de match, dont la première sur un smash dans le couloir. Fou de rage, le 24eme mondial a fracassé sa raquette, balancé sa bouteille d'eau et le public, qui ne s'est pas gêné pour le conspuer, a été le premier surpris lorsqu'il a vu le Tricolore retrouver très vite son calme, et entamer le dernier set avec beaucoup de sérieux. Gilles Simon a-t-il trouvé les mots sur le banc pour remettre tout de suite le bouillant Paire dans le match ? Toujours est-il que l'intéressé s'est remis très vite dans la partie, de nouveau concentré comme si de rien n'était. Et après avoir laissé filer deux balles de break, à 4-3, le barbu n'a pas manqué sa troisième balle de match de la rencontre, à 5-4 pour lui sur le service de Lajovic. Au bout de la folie.


Nouvelle promenade pour l'Espagne de Nadal

Déjà facile lors de son premier match, face à la Géorgie, l'Espagne s'est de nouveau offert une promenade de santé, ce lundi face à l'Uruguay. En attendant de savoir si Pablo Carreno Busta et Feliciano Lopez (les Espagnols s'étaient imposés 3-0 face aux Géorgiens) permettront à la Roja de poursuivre son carton plein, Roberto Bautista Agut et Rafael Nadal ont tous deux pulvérisé leur adversaire du jour dans les deux simples. Le premier n'a même pas eu besoin de rester une heure sur le court (59 minutes) pour régler son compte à Roncadelli (6-1, 6-2). Le numéro 1 mondial n'a pas laissé davantage de jeux à Pablo Cuevas (6-2, 6-1). Nadal a toutefois eu besoin d'un quart d'heure de plus pour boucler sa démonstration (1h14). Victorieuse de la première édition de la nouvelle formule de la Coupe Davis, en novembre dernier sur ses terres à Madrid, l'Espagne semble armée pour décrocher la première ATP Cup également.

L'Afrique du Sud se reprend

Les Français sont prévenus. Qu'ils l'emportent ou pas face à la Serbie ce lundi, leur troisième et dernier match du premier tour, mercredi face à l'Afrique du Sud, sera tout sauf une formalité. Battus face à la Serbie lors de leur première sortie dans cette ATP Cup, les Sud-Africains se sont repris de très belle façon lundi en dévorant (3-0) ce Chili que les Bleus avaient eux aussi croqué (mais 2-1 seulement) pour leur entrée dans la compétition. Kevin Anderson le premier a prouvé que sa longue absence ne lui avait rien fait perdre de son talent. Passé tout près de l'exploit deux jours plus tôt contre Novak Djokovic (défaite en deux jeux décisifs), l'ancien membre du Top 5 aujourd'hui 91eme mondial a pulvérisé (6-0, 6-3) le numéro 33 à l'ATP Christian Garin. Un peu plus tôt, son coéquipier Lloyd Harris avait, dominé, certes moins facilement Nicolas Jarry (6-4, 6-4). Cela a ensuite été au tour du double sud-africain, composé de Klaasen et Roelofse de prendre le dessus sur la paire chilienne au super tie-break (1-6, 6-3, 10-7) et voilà cette équipe de l'Afrique du Sud complètement relancée. Les Chiliens, eux, peuvent déjà faire leurs valises.


Le Japon et la Croatie enchaînent



Dans l'avion, ils croiseront peut-être les Polonais et les Géorgiens, eux aussi déjà éliminés. Le Japon et la Croatie ont en effet confirmé leur succès du premier match (contre l'Uruguay pour le premier, aux dépens de l'Autriche pour le second) avec une deuxième victoire lundi, face respectivement à la Géorgie et à la Pologne. Si dans le premier match des Japonais, Go Soeda a fait respecter la hiérarchie face à Aleksandre Metreveli (679eme) malgré la perte du premier set (4-6, 6-3, 6-2), Yoshihito Nishioka a signé un véritable exploit dans le second en passant à la moulinette (6-2, 6-3) le 26eme mondial Nikoloz Basilashvili. Mercredi, le 73eme dans la hiérarchie se frottera à Rafael Nadal. Marin Cilic n'a pas connu la même désillusion que Basilashvili, dans le deuxième match entre son équipe et la Pologne. Toutefois, le désormais numéro 2 croate a souffert face au 448eme mondial Kacper Zuk. Le vainqueur de l'US Open 2014 a même dû sauver une balle de set dans le jeu décisif interminable (10-8) de la première manche. Méconnaissable,  Borna Coric, tombeur samedi de Dominic Thiem, a ensuite pris une leçon contre Hubert Hurkacz (6-2, 6-2) et il a fallu une autre démonstration (6-2, 6-1), de la part du tandem Dodig-Mektic aux dépens de ce même Hurkacz, associé à Kubot, pour éviter sa première défaite dans cette ATP Cup à la Croatie. Comme le Japon, les Croates poursuivent donc leur sans-faute.

ATP CUP 2020
Du 3 au 12 janvier en Australie (horaires en heure française)

PHASE DE GROUPES
Groupe A (à Brisbane)
1- Serbie : 4 points (2 victoires, 0 défaite, 5 matchs gagnés, 1 match perdu) >>> QUALIFIEE
2- France : 2 points (1 victoire, 1 défaite, 3 matchs gagnés, 3 matchs perdus)
3- Afrique du Sud : 2 points (1 victoire, 1 défaite, 3 match gagné, 3 matchs perdus)
3- Chili : 0 point (0 victoire, 2 défaites, 1 match gagné, 5 matchs perdus)

2eme journée - Lundi 6 janvier
AFRIQUE DU SUD - CHILI : 3-0
Harris (AFS) bat Jarry (CHI) : 6-4, 6-4
Anderson (AFS) bat Garin (CHI) : 6-0, 6-3
Klaasen-Roelofse (AFS) battent Jarry-Garin : 1-6, 6-3, 10-7

SERBIE - FRANCE : 2-1
Paire (FRA) bat Lajovic (SER) : 6-2, 6-7 (6), 6-4
Djokovic (SER) bat Monfils (FRA) : 6-3, 6-2
Djokovic-Troicki (SER) battent Mahut-Roger-Vasselin (FRA) : 6-3, 6-7 (5), 10-3

Groupe B (à Perth)
1- Espagne : 4 points (2 victoires, 0 défaite, 6 matchs gagnés, 0 match perdu)

2- Japon : 4 points (2 victoires, 0 défaite, 5 matchs gagnés, 1 match perdu)
3-Géorgie : 0 point (0 victoire, 2 défaites, 1 match gagné, 5 matchs perdus)
4-
Uruguay : 0 point (0 victoire, 1 défaite, 0 match gagné, 6 matchs perdus)

1ere journée - Samedi 4 janvier
JAPON - URUGUAY : 3-0
Soeda (JAP) bat M.Cuevas (URU) : 6-1, 6-3
Nishioka (JAP) bat P.Cuevas (URU) : 6-0, 6-1
Matsui/McLachlan (JAP) battent M.Cuevas/P.Cuevas (URU) : 7-6 (5), 6-4

ESPAGNE - GEORGIE : 3-0
Bautista Agut (ESP) bat Metreveli (GEO) : 6-0, 6-0
Nadal (ESP) bat Basilashvili (GEO) : 6-3, 7-5
Carreno Busta/Lopez (ESP) battent Baksi/Tsivadze (GEO) : 6-3, 6-4

2eme journée - Lundi 6 janvier
JAPON - GEORGIE : 3-0
Soeda (JAP) bat Metreveli (GEO) : 4-6, 6-3, 6-2
Nishioka (JAP) bat Basilashvili (GEO) : 6-2, 6-3
Bakshi-Tsivadze (GEO) battent McLachlan-Matsui (JAP) : 6-2, 6-4

ESPAGNE - URUGUAY : 3-0
Bautista Agut (ESP) bat Roncadelli (URU) : 6-1, 6-2
Nadal (ESP) bat P.Cuevas (URU) : 6-2, 6-1
Carreno-Busta-Lopez battent Behar-Fumeaux : 6-1, 3-6, 10-3

Groupe E (à Sydney)
1- Croatie : 4 points (2 victoires, 0 défaite, 5 matchs gagnés, 1 match perdu)
2- Autriche : 2 points (1 victoire, 1 défaite, 3 match gagnés, 3 matchs perdus)
3-
Argentine : 2 points (1 victoire, 1 défaite, 2 matchs gagnés, 4 matchs perdus)
4- Pologne : 0 point (0 victoire, 2 défaites, 2 match gagné, 4 matchs perdus)

2eme journée - Lundi 6 janvier
CROATIE - POLOGNE : 2-1
Cilic (CRO) bat Zuk (POL) : 7-6 (8), 6-4
Hurkacz (POL) bat Coric (CRO) : 6-2, 6-2
Dodig-Mektic (CRO) battent Hurkacz-Kubot (POL) : 6-2, 6-1

AUTRICHE - ARGENTINE : 3-0
Novak (AUT) bat Pella (ARG) : 0-6, 6-4, 6-4
Thiem (AUT) bat Schwartzman (ARG) : 6-3, 7-6 (3)
Marach-Melzer (AUT) battent Gonzalez-Molteni (ARG) : 6-1, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.