ATP Cup : Humbert raconte son exploit contre Medvedev

ATP Cup : Humbert raconte son exploit contre Medvedev©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 02 janvier 2022 à 13h45

Tombeur de Daniil Medvedev à l'ATP Cup, Ugo Humbert explique comment il a su renverser le numéro 2 mondial.



La rencontre de l'ATP Cup entre l'équipe de France et la Russie a été marquée par le premier exploit de la compétition. A Sydney, Ugo Humbert, 35eme joueur mondial, a battu le numéro 2, Daniil Medvedev, vainqueur l'an passé de l'US Open en dominant le patron du tennis mondial Novak Djokovic en finale. Dès le premier match de l'année 2022, le jeune Français a signé la plus belle performance de sa carrière (6-7, 7-5, 7-6).

Humbert : « J'ai osé y aller, j'ai osé lui mettre la pression »


« Je m'étais super bien préparé depuis quatre-cinq semaines, raconte le Français après son exploit selon L'Equipe. Je disais à Nicolas (Copin, l'entraîneur d'Humbert et capitaine de l'équipe de France dans cette ATP Cup) que je me sentais vraiment bien et que je m'étais senti progresser durant la période d'entraînement. Sur les dernières séances, j'étais bien aussi. En arrivant à Sydney, j'étais un peu fatigué, parce qu'avec le décalage horaire ce n'est pas si facile, mais ce qui m'a plu, c'est que j'ai osé y aller, j'ai osé lui mettre la pression. Franchement, c'était un gros match, qui aurait pu tourner dans un sens comme dans l'autre, et je suis content de m'en être sorti. »

Medvedev a impressionné Humbert

Humbert a pris le meilleur sur Medvedev qui était pourtant nettement devant dans la rencontre puisqu'il menait 7-6, 3-0. Mais le Français était à « fond », « à 110 % » et il a renversé le Russe. « C'est vrai qu'il ne rate pas une balle, qu'il sert incroyable et qu'il est dur à manœuvrer, a concédé Humbert à propos du Russe qui risque de menacer Djokovic pour la place de numéro 1 mondial en 2022. La grande chance qu'il a, c'est que lorsqu'il décide de mettre la balle à un endroit, il la met là 90 à 95 % du temps. Mais il m'a impressionné, parce qu'à la fin du troisième set, il était en crampes et, derrière, il retourne sur le terrain pour aller gagner le double, chapeau à lui ! » Effectivement, si Humbert s'est offert le deuxième joueur du monde, la France a fini par s'incliner à l'issue du double. Mais la compétition vient juste de débuter. « J'ai encore deux bons matchs qui m'attendent, contre Berrettini puis face à De Minaur. Contre lui, à Sydney, il y aura une grosse ambiance, comme l'année dernière quand j'avais joué Kyrgios à l'Open d'Australie. J'aime bien ce genre de matchs, je serai prêt. », assure Humbert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.