ATP - Cincinnati : Simon n'y arrive plus

ATP - Cincinnati : Simon n'y arrive plus©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 13 août 2019 à 07h00

Ce lundi, Adrian Mannarino n'a eu besoin que de 1h11 de jeu pour se défaire, en deux sets (6-4, 6-1), du Chilien Cristian Garin, au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati. Le Français a ensuite été imité par son compatriote Lucas Pouille, tombeur de Denis Kudla (6-3, 7-6 (6)). De son côté, Richard Gasquet a battu Andy Murray (6-4, 6-4), pour son grand retour. C'est en revanche déjà fini par Marin Cilic, sorti par Radu Albot (6-4, 7-6 (6)), pour Pierre-Hugues Herbert, éliminé par Sam Querrey (7-6 (2), 7-6 (1)), et pour Gilles Simon, éliminé par Pablo Carreño Busta (7-5, 7-6 (4)).


Gasquet n'est pas tombé dans le piège

Il s'agissait très certainement de l'attraction numéro une de ce premier tour du Masters 1000 de Cincinnati aux Etats-Unis. Après sept mois d'absence, Andy Murray, 324eme joueur mondial et bénéficiaire d'une wild card, effectuait enfin son grand retour en simple sur les courts ATP. Face à lui, le Français Richard Gasquet. Le 56eme joueur mondial a finalement eu le dernier mot, en deux sets (6-4, 6-4) et 1h38 de jeu. D'entrée, l'Écossais s'est fait breaker avait de réussir à égaliser assez rapidement, à 1-2. Finalement, Murray a une nouvelle perdu son jeu de service, à 3-3, et Gasquet en a ensuite profité pour conclure, sur un jeu blanc (6-4). Comme dans le premier set, Andy Murray a perdu son premier jeu de service. Cette fois, l'Écossais n'a jamais réussi à combler son handicap, malgré un total de deux balles de break en tout obtenus. Finalement, son adversaire français ne s'est pas fait prier pour plier cette rencontre, sur sa première balle de match (6-4). Pas le temps de trop tergiverser pour le Tricolore qui aura un autre redoutable adversaire au deuxième tour, en la personne de l'Autrichien Dominic Thiem. La tête de série n°4, exemptée du premier tour, fera donc son entrée en lice à ce moment-là.

Pouille assure l'essentiel

Il l'a tient enfin ! Ce lundi, le Français Lucas Pouille, 31eme joueur mondial, a remporté le premier match de sa tournée américaine, au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati aux Etats-Unis. Face à lui, l'Américain Denis Kudla. Le 111eme joueur mondial, issu des qualifications, a fini par rendre les armes en deux manches (6-3, 7-6 (6)) et 1h41 de jeu. Mais le Français aurait toutefois pu s'éviter quelques frayeurs, en concluant plus tôt cette rencontre. Dans la seconde manche, Pouille a pris le service de son adversaire au meilleur des moments, à 4-4, pour ensuite se retrouver à servir pour le gain de cette rencontre. Dans un jeu interminable, le Tricolore n'a pas réussi à conclure une seule de ses trois balles de match et il a même fini par rendre les armes au bout de la troisième balle de break à son encontre. Finalement les deux hommes ont été jusqu'au tie-break. Là encore, Pouille s'est fait de belles frayeurs, après avoir dû sauver deux nouvelles balles de set. Finalement, le protégé d'Amélie Mauresmo a su se montrer patient pour renverser la tendance et finir par s'imposer, sur sa première balle de match de ce jeu décisif (6-7 (6)). Au deuxième tour, le 31eme joueur mondial retrouvera soit le Portugais Joao Sousa, soit le Canadien Denis Shapovalov.

La balade de Mannarino

Il n'a pas vraiment eu à forcer son talent. Ce lundi, à l'occasion du premier tour du Masters 1000 de Cincinnati aux Etats-Unis, le Français Adrian Mannarino, 59eme joueur mondial, a très facilement éliminé le Chilien Cristian Garin, 32eme joueur mondial, en deux manches (6-4, 6-1). Les deux joueurs ont fait jeu égal jusqu'au septième jeu de la première manche. A ce moment-là, le Français a sauvé une première balle de break à son encontre, avant de finalement s'incliner sur la deuxième. Mannarino n'a pas eu le temps de tergiverser puisque, dans la foulée, il a tranquillement débreaké, avant de prendre le service de son adversaire une seconde fois, au moment où celui-ci servait pour rester en vie dans ce premier set (6-4). La seconde manche fut véritablement à sens unique et le Chilien a mis un point d'honneur à éviter le 6-0, en remportant enfin une mise en jeu, la troisième, après avoir cédé les deux premières (6-1). Adrian Mannarino pourrait avoir un bon coup à jouer dans ce tournoi. Alors qu'il aurait dû rencontrer Rafael Nadal au deuxième tour, l'Espagnol a finalement déclaré forfait. Le Tricolore aura donc un lucky loser pour prochain adversaire, à savoir le Kazakh Mikhail Kukushkin.

Herbert a laissé passer sa chance

Il y avait certainement la place. Ce lundi, le Français Pierre-Hugues Herbert a été éliminé au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati (Etats-Unis) par le local Sam Querrey (7-6 (2), 7-6 (1)) et 1h39 de jeu. Dans la première manche, Querrey a été le premier à perdre son service, à 1-1, avant de réussir à égaliser dans la foulée. Malgré une nouvelle balle de break à sauver à 3-3, l'Américain s'est procuré deux premières balles de set à 5-4, puis une nouvelle à 6-5. Les deux joueurs se sont retrouvés dans un premier jeu décisif, que l'Américain a assez aisément remporté, sur sa première tentative (7-6 (2)). Tout s'est très certainement joué dans le neuvième jeu du second set lorsque le Français, qui avait un break d'avance lorsqu'il a pris le service de son adversaire, à 1-2, sur sa deuxième tentative, a alors obtenu une balle de set. Finalement, Herbert n'a pas su convertir cette occasion et derrière, c'est même son adversaire qui a réussi à gommer son handicap. C'est ensuite tout naturellement que les deux homme se sont dirigés vers un nouveau tie-break. Un jeu décisif finalement largement survolé par l'Américain, qui n'a eu aucun mal à l'emporter, sur sa première balle de match (7-6 (1)).

Simon encore battu

Quatrième défaite d'affilée pour Gilles Simon qui, après avoir été éliminé au deuxième tour à Wimbledon, puis au premier tour à Washington et Montréal, a pris la porte d'entrée à Cincinnati. Le 35eme joueur mondial a subi la loi de l'Espagnol Pablo Carreño Busta, 53eme et issu des qualifications : 7-5, 7-6 en 2h18. Le Français a manqué son début de match en se retrouvant mené 3-1, mais il est parvenu à égaliser à 3-3, avant de se faire une nouvelle fois breaker à 5-5, sans jamais être en mesure de revenir au score. Il a en revanche parfaitement tenu sa mise en jeu dans le deuxième set, malgré trois balles de break en faveur de l'Espagnol, et s'est même procuré une balle de set de 6-5, sur le service adverse. Mais Carreño Busta l'a sauvée. Tout s'est donc joué au tie-break, où Simon pourra nourrir des regrets, car il a mené 3-1, puis son adversaire est revenu à 4-4 avant d'enchaîner trois points de suite et donc s'imposer. Il aura le droit d'affronter John Isner au tour suivant, alors que Simon va devoir se concentrer sur l'US Open, un tournoi où il avait été battu au deuxième tour l'a passé.

Cilic prend déjà la porte

Un petit tour et puis s'en va. Ce lundi, au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati aux Etats-Unis, le Croate Marin Cilic, 18eme joueur mondial et tête de série n°14, s'est incliné contre le Moldave Radu Albot, 39eme joueur mondial, en deux manches (6-4, 7-6 (6)) et 1h56 de jeu. Pour le Croate, dans la première manche, tout s'est déréglé dès son deuxième jeu de service, qu'il a fini par céder. Dans la foulée, il aurait pu débreaker mais il a fini par gâcher ses deux opportunités. Le Moldave a pu ensuite conclure, sur sa quatrième balle de set (4-6). Dans la seconde manche, après avoir sauvé une nouvelle balle de break sur son deuxième service, Marin Cilic a gâché un total de quatre balles de set, à 5-4 puis à 6-5. Dès lors les deux hommes se sont retrouvés dans un tie-break. Le 18eme joueur mondial a obtenu deux nouvelles balles de set, à 6-4, pour se faire ensuite prendre par défaut en s'inclinant sur la première balle de match de son adversaire du jour (7-6 (6)). Marin Cilic prend donc déjà la porte dans ce Masters 1000, tandis que son adversaire affrontera ensuite soit le Serbe Laslo Djere, soit l'Argentin Diego Schwartzman. De son côté, Cilic va sortir du Top 20 à compter de lundi prochain.

CINCINNATI (Etats-Unis, ATP Masters 1000, dur, 5 354 084€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Querrey (USA, WC) bat Herbert (FRA) : 7-6 (2), 7-6 (1)
Carreno Busta (ESP, Q) bat Simon (FRA) : 7-5, 7-6 (4)
Isner (USA, n°13) bat Lajovic (SER) : 7-6(3), 1-6, 7-5

J.Sousa (POR, LL) - Shapovalov (CAN)
Pouille (FRA) bat Kudla (USA, Q) : 6-3, 7-6 (6)
Kyrgios (AUS) bat Sonego (ITA) : 7-5, 6-4
Khachanov (RUS, n°8) - Bye

Federer (SUI, n°3) - Bye
Londero (ARG, WC) bat Berrettini (ITA) : 7-6 (3), 6-3
Dimitrov (BUL) - Wawrinka (SUI)
Rublev (RUS, Q) - Basilashvili (GEO, n°15)

Medvedev (RUS, n°9) - Edmund (GBR)
Verdasco (ESP) - Paire (FRA)
Struff (ALL) bat Karlovic (CRO, Q) : 7-5, 7-6 (4)
Tsitsipas (GRE, n°5) - Bye

A.Zverev (ALL, n°7) - Bye
Kecmanovic (SER, Q) bat Auger-Aliassime (CAN) : 6-3, 6-3
Monfils (FRA) - Tiafoe (USA)
Hurkacz (POL) - Bautista Agut (ESP, n°11)

Albot (MDA) bat Cilic (CRO, n°14) : 6-4, 7-6 (6)
Djere (SER) - Schwartzman (ARG)
Gasquet (FRA) bat Murray (GBR, WC) : 6-4, 6-4
Thiem (AUT, n°4) - Bye

Nishikori (JAP, n°6) - Bye
Nishioka (JAP, Q) bat Thompson (AUS) : 7-5, 5-7, 6-4
De Minaur (AUS) bat Cecchinato (ITA) : 6-7 (5), 6-1, 6-2
Opelka (USA, WC) - Coric (CRO, n°12) : interrompu à 4-6, 6-3, 3-4

Goffin (BEL, n°16) - Fritz (USA)
Pella (ARG) bat Ruud (NOR, Q) : 7-5, 7-6 (4)
Mannarino (FRA) bat Garin (CHI) : 6-4, 6-1
Kukushkin (KAZ, LL) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.