ATP - Cincinnati : Pouille se défait de Khachanov

ATP - Cincinnati : Pouille se défait de Khachanov©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 15 août 2019 à 07h25

Le Français Lucas Pouille s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Cincinnati ce vendredi en s'offrant la tête de série numéro huit Karen Khachanov et affrontera le numéro un mondial Novak Djokovic, facile vainqueur de Pablo Carreno-Busta.



Les Bleus ont le vent en poupe ! Après la demi-finale de Gaël Monfils à Montréal (où il a déclaré forfait face à Rafael Nadal), voilà Richard Gasquet en quarts de finale d'un autre Masters 1000, à Cincinnati. Le n°56 mondial, battu en huitièmes de finale la semaine passé au Canada, a cette fois franchi le cap en battant l'Argentin Diego Schwartzman, bien mieux classé que lui (24eme). Le Français s'est imposé 7-6, 6-3 en 1h48 pour s'offrir son premier quart en Masters 1000 depuis Monte-Carlo en avril 2018 (défaite contre A.Zverev). Une victoire que le joueur de 33 ans est allée chercher au mental, car il était mal embarqué dans le tie-break du premier set. L'Argentin, qui avait mal entamé le match (1-3), était en effet revenu à 3-3 avant de décrocher le jeu décisif. Et dans cet exercice si particulier, il est parvenu à mener 5-2 puis 6-4, avant de perdre complètement son tennis, Gasquet enchaînant quatre points de suite pour empocher la première manche. Assommé, l'Argentin a perdu son service d'entrée de deuxième set (3-0), et le Français n'a ensuite presque pas été inquiété, n'ayant qu'une seule balle de break à défendre, au moment de servir pour le match. Ce qu'il a fait brillamment, et le voilà dont en quarts de finale pour la deuxième fois dans l'Ohio après 2015, face à Roberto Bautista Agut. L'Espagnol n'a en effet fait qu'une bouchée du qualifié serbe Miomir Kecmanovic tombeur d'Auger-Aliassime et Zverev : 6-1, 6-2 en 1h00. Le 11eme joueur mondial a breaké à 1-0 et 3-0 dans le premier set et à 0-0 et 2-0, tout en sauvant les deux balles de break que s'est procuré le Serbe. Ce Gasquet - Bautista Agut sera donc un remake du huitième de finale de Montréal, gagné 7-5, 7-5 par l'Espagnol la semaine passée.

Mannarino s'arrête là

En revanche, ce n'est pas en 2019 qu'Adrian Mannarino disputera son premier quart à Cincinnati. Le 59eme joueur mondial a été éliminé par le 19eme, David Goffin : 7-6, 6-2 en 1h38. Le Français avait pourtant bien entamé la partie en menant 3-1, mais le Belge est revenu immédiatement. La fin du premier set s'est disputée au tie-break, où Mannarino a vécu un scénario inverse à Gasquet, puisque c'est lui qui s'est créé deux balles de set à 6-4, afin de perdre quatre points d'affilée (8-6). Et comme Schwartzman, le Français a perdu ses moyens après la perte du jeu décisif, se faisant breaker d'entrée de deuxième manche, puis à 3-1. David Goffin s'est finalement imposé tranquillement, sur sa troisième balle de match. C'est donc lui qui défiera le surprenant Japonais Yoshihito Nishioka qui, après s'est offert son compatriote Kei Nishikori, a dominé Alex De Minaur en deux sets.

Medvedev sur sa lancée, Federer tombe de haut

Finaliste à Montréal contre Rafael Nadal dimanche, Daniil Medvedev sera bien au rendez-vous des quarts de finale à Cincinnati, après sa large victoire sur Jan-Lennard Struff (36eme), le tombeur de Stafanos Tsitsipas. Le Russe n'est resté que 65 minutes sur le court, le temps de s'imposer 6-2, 6-1. Auteur de 9 aces, il a sauvé les trois balles de break que s'est procuré l'Allemand à 3-1 dans le premier set et 4-0 dans le deuxième. Medvedev a réussi quatre breaks lors de cette partie (à 1-0 et 5-2 dans la première manche et à 1-0 et 3-0 dans la deuxième) pour l'emporter. Il affrontera pour une place en demi-finale (et pour devenir n°7 mondial, ce qui serait le meilleur classement de sa carrière) son compatriote Andrey Rublev. Le joueur russe a en effet créé la sensation de la journée en éliminant Roger Federer, vainqueur à sept reprises de ce tournoi durant sa carrière. Le 70eme mondial, peu épargné par les blessures ces derniers temps, a eu du mal à cacher son émotion après sa victoire 6-3, 6-4 en 1h01 (soit la défaite la plus rapide de Federer depuis janvier 2003 !). Pour son tournoi de rentrée depuis sa défaite en finale de Wimbledon, le Suisse avait pourtant bien joué au deuxième tour contre Juan Londero, mais il a perdu ses moyens face au Russe, perdant ses deux premiers jeux de service du match (il a débreaké à 2-0) et ne parvenant pas à faire son retard ensuite. Il n'a d'ailleurs pas réussi à se créer la moindre balle de break jusqu'à la fin de la partie, alors que Rublev s'est montré on ne peut plus efficace en convertissant sa seule occasion de la deuxième manche, à 3-3. Le joueur de 21 ans, qui n'avait encore jamais affronté Federer, n'a pas du tout tremblé au moment de conclure. C'était sans doute un peu moins le cas au moment d'aller au filet saluer la légende qu'il venait d'éliminer...

Pouille a pu s'appuyer sur son service

Il semblait en forme depuis le début du tournoi. Lucas Pouille l'a démontré ce vendredi en s'imposant en trois manches face à la tête de série numéro huit Karen Khachanov (6-7, 6-4, 6-2, 2h00). Solide sur ses mises en jeu, le joueur tricolore n'a offert aucune chance à son adversaire de faire le break dans le premier set. Mieux encore, il s'est procuré deux balles de break alors qu'il menait 5-4, sans réussite. Dans un duel de gros serveurs, c'est finalement le Russe qui a pris le dessus dans le jeu décisif (7-3). Alors qu'il n'avait pas perdu le moindre set jusque-là, le 31eme joueur mondial a été piqué par la perte de ce premier acte et n'a pas tardé à réagir en faisant le break dès le deuxième jeu de service adverse. Un avantage qui lui a permis de faire la course en tête rapidement et d'égaliser dès sa deuxième opportunité à une manche partout. Les compteurs remis à zéro, le Français a poursuivi sur sa lancée en remportant les quatre premiers jeux du dernier set (deux breaks). Avec trois balles de break, Pouille aurait même pu mener 5-0 si Khachanov n'avait pas sorti la tête de l'eau mais il était déjà trop tard. Le retard était trop dur à combler pour le Russe qui s'est incliné sur la première balle de match du Français et s'arrête aux portes des quarts de finale. Pouille s'offre un membre du top 10 pour la première fois depuis le 12 juin dernier à Stuttgart (face à Daniil Medvedev) et affrontera Novak Djokovic pour une place dans le dernier carré.

Djokovic n'a pas tremblé 

Pour son deuxième match à Cincinnati, Novak Djokovic a montré qu'il était l'un des favoris. Le Serbe n'a toujours pas perdu le moindre set en l'emportant 6-3, 6-4 face à Pablo Carreno-Busta après seulement 1h31 de jeu. Si le début de match semblait équilibré, le numéro un mondial a su faire le break au bon moment pour mener 4-2 et compter deux jeux d'avance. Un avantage qu'il a su conserver jusqu'au bout pour remporter la première manche facilement contre un Espagnol d'un niveau inférieur. Si le 53eme mondial a eu l'occasion de breaker dans le deuxième acte, il n'a pas su saisir sa chance et l'a payé cher. Djokovic a sauvé deux opportunités sur sa première mise en jeu avant de prendre celle de son adversaire dans la foulée. Après avoir à nouveau sauvé deux balles de break, le Serbe a tenu son avance pour s'imposer tranquillement et se qualifier en quarts de finale où il affrontera Lucas Pouille.

CINCINNATI (Etats-Unis, ATP Masters 1000, dur, 5 354 084€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) - Pouille (FRA)
Rublev (RUS, Q) - Medvedev (RUS, n°9)
Bautista Agut (ESP, n°11) - Gasquet (FRA)
Nishioka (JAP, Q) - Goffin (BEL, n°16)

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Carreno Busta (ESP, Q) : 6-3, 6-4
Pouille (FRA) bat Khachanov (RUS, n°8) : 6-7(3), 6-4, 6-2
Rublev (RUS, Q) bat Federer (SUI, n°3) : 6-3, 6-4
Medvedev (RUS, n°9) bat Struff (ALL) : 6-2, 6-1

Bautista Agut (ESP, n°11) bat Kecmanovic (SER, Q) : 6-1,6-2
Gasquet (FRA) bat Schwartzman (ARG) : 7-6 (6), 6-3Nishioka (JAP, Q) bat De Minaur (AUS) : 7-5, 6-4
Goffin (BEL, n°16) bat Mannarino (FRA) :7-6 (6), 6-2

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Querrey (USA, WC) : 7-5, 6-1
Carreno Busta (ESP, Q) bat Isner (USA, n°13) : 6-4, 6-7 (1), 7-6 (6)
Pouille (FRA) bat Shapovalov (CAN) : 6-4, 6-4
Khachanov (RUS, n°8) bat Kyrgios (AUS) : 6-7 (3), 7-6 (4), 6-2

Federer (SUI, n°3) bat Londero (ARG, WC) : 6-3, 6-4
Rublev (RUS, Q) bat Wawrinka : 6-4, 6-4
Medvedev (RUS, n°9) bat Paire (FRA) : 7-6 (2), 6-1
Struff (ALL) bat Tsitsipas (GRE, n°5) : 6-4, 6-7 (5), 7-6 (6)

Kecmanovic (SER, Q) bat A.Zverev (ALL, n°7) : 6-7 (4), 6-2, 6-4
Bautista Agut (ESP, n°11) bat Tiafoe (USA) : 6-3, 3-6, 6-1
Schwartzman (ARG) bat Albot (MDA) : 6-4, 6-2
Gasquet (FRA) bat Delbonis (ARG, LL) : 7-5, 7-6

Nishioka (JAP, Q) bat Nishikori (JAP, n°6) : 7-6 (2), 6-4
De Minaur (AUS) bat Opelka (USA, WC) : 7-6 (3), 6-4
Goffin (BEL, n°16) bat Pella (ARG) : 6-1, 7-5
Mannarino (FRA) bat Kukushkin (KAZ, LL) : 6-1, 6-3

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Querrey (USA, WC) bat Herbert (FRA) : 7-6 (2), 7-6 (1)
Carreno Busta (ESP, Q) bat Simon (FRA) : 7-5, 7-6 (4)
Isner (USA, n°13) bat Lajovic (SER) : 7-6(3), 1-6, 7-5

Shapovalov (CAN) bat J.Sousa (POR, LL) : 2-6, 6-3, 6-2
Pouille (FRA) bat Kudla (USA, Q) : 6-3, 7-6 (6)
Kyrgios (AUS) bat Sonego (ITA) : 7-5, 6-4
Khachanov (RUS, n°8) - Bye

Federer (SUI, n°3) - Bye
Londero (ARG, WC) bat Berrettini (ITA) : 7-6 (3), 6-3
Wawrinka (SUI) bat Dimitrov (BUL) : 5-7, 6-4, 7-6 (4)
Rublev (RUS, Q) bat Basilashvili (GEO, n°15) : 6-7 (4), 6-4, 6-2

Medvedev (RUS, n°9) bat Edmund (GBR) : 6-2, 7-5
Paire (FRA) bat Verdasco (ESP) : 6-4, ab
Struff (ALL) bat Karlovic (CRO, Q) : 7-5, 7-6 (4)
Tsitsipas (GRE, n°5) - Bye

A.Zverev (ALL, n°7) - Bye
Kecmanovic (SER, Q) bat Auger-Aliassime (CAN) : 6-3, 6-3
Tiafoe (USA) bat Monfils (FRA) : 7-6 (7), 6-3
Bautista Agut (ESP, n°11) bat Hurkacz (POL) : 7-6 (6), 6-3

Albot (MDA) bat Cilic (CRO, n°14) : 6-4, 7-6 (6)
Schwartzman (ARG) bat Djere (SER) : 7-6(2), 6-3
Gasquet (FRA) bat Murray (GBR, WC) : 6-4, 6-4
Delbonis (ARG, LL) - Bye

Nishikori (JAP, n°6) - Bye
Nishioka (JAP, Q) bat Thompson (AUS) : 7-5, 5-7, 6-4
De Minaur (AUS) bat Cecchinato (ITA) : 6-7 (5), 6-1, 6-2
Opelka (USA, WC) bat Coric (CRO, n°12) : 4-6, 6-3, 7-5

Goffin (BEL, n°16) bat Fritz (USA) : 6-4, 6-4, 6-4
Pella (ARG) bat Ruud (NOR, Q) : 7-5, 7-6 (4)
Mannarino (FRA) bat Garin (CHI) : 6-4, 6-1
Kukushkin (KAZ, LL) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.