ATP - Cincinnati : Federer et Djokovic en huitièmes

ATP - Cincinnati : Federer et Djokovic en huitièmes©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 14 août 2019 à 07h10

Comme Richard Gasquet, Adrian Mannarino et Lucas Pouille, Benoît Paire est qualifié pour le deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati. Victorieux du premier set, le Français a profité de l'abandon de Fernando Verdasco. Stan Wawrinka a du batailler bien plus longtemps pour écarter Grigor Dimitrov. En fin de programme, Novak Djokovic et Roger Federer ont rallié les huitièmes de finale en s'imposant en deux sets.



On ne les avait pas vus depuis leur mythique finale de Wimbledon, remportée par Novak Djokovic contre Roger Federer au super tie-break du cinquième set le 14 juillet. Après un mois de repos, le Serbe et le Suisse ont fait leur retour à la compétition mardi à l'occasion du deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati et ils se sont tous les deux imposés en deux sets. Le n°1 mondial et tenant du titre n'a eu besoin que de 1h18 pour se défaire de Sam Querrey (45eme), invité par les organisateurs et toujours redoutable sur la surface dure américaine. Djokovic s'est imposé 7-5, 6-1, en servant notamment 15 aces et en ne se faisant breaker qu'une seule fois, d'entrée de match. Mais il a parfaitement réagi en égalisant à 3-3 puis en prenant le service adverse à 6-5, avant de dérouler dans la deuxième manche (deux breaks). Il défiera au tour suivant le qualifié espagnol Pablo Carreño Busta, qui a battu John Isner (auteur de 32 aces) alors qu'il était 1h du matin passée : 6-4, 6-7, 7-6, en sauvant une balle de match à 6-5 dans le dernier tie-break. De son côté, Roger Federer n'a pas connu de difficultés particulières face à l'Argentin Juan Londero (55eme), lui aussi bénéficiaire d'une wild-card, avec une victoire 6-3, 6-4 en 1h01. Auteur de 9 aces, 66% de premières balles et aucune double-faute, le Suisse n'a eu qu'une seule balle de break à défendre, à 3-2 dans le deuxième set. La première manche, marquée par cinq jeux blancs d'affilée entre 3-0 et 5-3, n'a duré que 22 minutes, avec un break de Federer à 1-0. Un break à 2-2 dans la deuxième (interrompue pendant une heure à cause de la pluie) lui a suffi pour s'imposer. Prochain adversaire : Stan Wawrinka ou Andrey Rublev.

Paire a fait court

Pour son premier tour à Cincinnati, Benoît Paire n'a passé que 50 minutes sur le court. Une bonne chose pour garder de la fraîcheur, mais pas forcément l'idéal pour avoir des repères à l'approche de l'US Open. Opposé à Fernando Verdasco, le Français a remporté le premier set avant de profiter de l'abandon de son adversaire (6-4). Dominateur dans tous les compartiments du jeu, le 29eme mondial a breaké le Madrilène dès le premier jeu du match. Un break qu'il a confirmé dans la foulée avec un jeu blanc. Une avance qu'il aurait pu doubler en convertissant une des huit autres balles de break qu'il a obtenu dans cette manche. Après 48 minutes de jeu, le joueur de 30 ans a converti sa deuxième balle de set. Une balle de match en réalité. Car Fernando Verdasco, en raison de douleurs à un genou, n'est pas revenu sur le court. Un succès express pour Paire qui affrontera Medvedev ou Edmund au prochain tour. David Goffin a eu besoin de trois sets pour éliminer Taylor Fritz (6-4, 4-6, 6-4). L'Américain semblait pourtant mal en point après la perte du premier set et un appel au kiné. Le 19eme mondial a néanmoins assuré l'essentiel avec un succès en 2h26.

Stan Wawrinka héroïque pour écarter Grigor Dimitrov

Stan Wawrinka fait rarement le voyage pour rien. Les spectateurs de Roland-Garros s'en souviennent encore. Et ceux du premier tour du Masters 1000 de Cincinnati en ont fait l'expérience ce mardi. Le duel entre Grigor Dimitrov et Stan Wawrinka a été splendide. Et c'est ce dernier qui l'a emporté (5-7, 6-4, 7-6(4). Les deux hommes ont tout donné sur le court. Et même après puisque le Bulgare a challengé la balle de match convertie par le 23eme mondial. 2h37 ont été nécessaires pour départager ces deux combattants. Face à un adversaire emprunté en début de rencontre, Dimitrov a empoché le premier set. Son accélération à 5-5 avec un jeu blanc et une première balle de break convertie a suffi. Mais la suite a été plus compliquée pour lui. L'ancien numéro 3 mondial a manqué de jus et a cédé la deuxième manche. Mené 5-1 par Wawrinka dans la manche décisive, il a su revenir à la force de son mental. En écartant deux balles de matchs à 3-5 notamment. Le gain de quatre jeux consécutifs lui a permis d'emmener Wawrinka au tie-break. Là encore, Wawrinka a failli tout gâcher avant de se reconcentrer pour l'emporter. Le natif de Lausanne a gagné les quatre premiers points du jeu décisif avant de perdre trois jeux d'affilée. C'est finalement sur sa deuxième balle de match que le compatriote de Roger Federer a assuré sa présence au deuxième tour de ce tournoi. Le Suisse y affrontera Andrey Rublev. Le 70eme mondial a surpris Nikoloz Basilashvili, la tête de série n°15 du tournoi (6-7(4), 6-4, 6-2). Le joueur issu des qualifications s'est notamment appuyé sur ses 16 aces et sur sa faculté à convertir les balles de break (3/5). Dans un match interrompu la veille, Reilly Opelka a terminé le travail. Malgré la perte du premier set, le joueur qui a été invité a renversé Borna Coric. Comme à son habitude, l'Américain s'est appuyé sur son énorme service (27 aces). Daniil Medveded a changé d'objectif aussi vite qu'il a été battu par Rafael Nadal en finale du tournoi de Montréal. Deux jours après sa défaite au Canada, le Russe n'a eu besoin que de 1h19 pour éliminer Kyle Edmund. La tête de série numéro 9 dan l'Ohio a fait respecter la logique en dominant son adversaire dans tous les domaines. Le joueur de 23 ans n'a pas concédé la moindre balle de break et a notamment gagné sept jeux consécutifs à cheval sur les deux sets.

Gaël Monfils s'est fait remonter

Après une longue semaine à Montréal, Gaël Monfils n'a pas réussi à enchaîner à Cincinnati. Le Français a été éliminé au premier tour par Frances Tiafoe (7-6, 6-3). Celui qui avait abandonné avant sa demi-finale face à Rafael Nadal au Québec avait pourtant bien commencé en menant 3-0 grâce à un break. Mais la première alerte est venue avec un échec au moment de convertir deux balles de double-break à 4-1. L'occasion de tuer le match était passé et Frances Tiafoe en a profité. L'Américain est revenu dans la partie grâce à un jeu blanc quand Monfils servait pour le gain du premier set à 5-3. Avec ce débreak le 52eme mondial a retrouvé son jeu et sa confiance. A 5-5, il a obtenu trois balles de break sans parvenir à en convertir une. C'est donc au tie-break que c'est joué la première manche. Et ce jeu décisif a été le résumé partie de ce premier set. La Monf a bien commencé en obtenant trois balles de set mais son adversaire de 21 ans a su être solide dans les moments importants pour renverser la tendance et s'imposer. Car plus qu'une manche, Tiafoe a remporté la bataille des nerfs. Le natif du Maryland n'a pas été inquiété dans un second set équilibré qui a notamment vu Gaël Monfils recevoir un avertissement de la part de l'arbitre. A quelques jours de l'US Open c'est un coup d'arrêt pour le meilleur joueur français au classement ATP. L'Américain continue sa route et affrontera Roberto Bautista Agut au prochain tour. L'Espagnol a est sorti du piège Hubert Hurkacz (7-6, 6-3). Après avoir bataillé dans le premier set, le numéro 11 mondial a déroulé face au Polonais. Après la perte du premier set, Denis Shapovalov a tranquillement renversé la tendance pour s'imposer face à Joao Sousa (2-6, 6-3, 6-2). Il affrontera Lucas Pouille au deuxième tour. Un autre joueur français est désormais fixé sur l'identité de son prochain adversaire. A cause de l'abandon de Dominic Thiem, Richard Gasquet sera opposé à l'Argentin Delbonis. De quoi ouvrir encore un peu plus le bas du tableau de ce Masters 1000. Une partie du tableau où Diego Schwartzman a gagné. Le 24eme mondial a fait respecter la logique face à Laslo Djere malgré un premier set longtemps accroché (7-6, 6-3).

(Avec A.S.)

CINCINNATI (Etats-Unis, ATP Masters 1000, dur, 5 354 084€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Querrey (USA, WC) : 7-5, 6-1
Carreno Busta (ESP, Q) bat Isner (USA, n°13) : 6-4, 6-7 (1), 7-6 (6)
Shapovalov (CAN) - Pouille (FRA)
Kyrgios (AUS) - Khachanov (RUS, n°8)

Federer (SUI, n°3) bat Londero (ARG, WC) : 6-3, 6-4
Wawrinka (SUI) - Rublev (RUS, Q)
Medvedev (RUS, n°9) - Paire (FRA)
Struff (ALL) - Tsitsipas (GRE, n°5)

A.Zverev (ALL, n°7) - Kecmanovic (SER, Q)
Tiafoe (USA) - Bautista Agut (ESP, n°11)
Albot (MDA) - Schwartzman (ARG)
Gasquet (FRA) - Delbonis (ARG, LL)

Nishikori (JAP, n°6) - Nishioka (JAP, Q)
De Minaur (AUS) - Opelka (USA, WC)
Goffin (BEL, n°16) - Pella (ARG)
Mannarino (FRA) - Kukushkin (KAZ, LL)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Querrey (USA, WC) bat Herbert (FRA) : 7-6 (2), 7-6 (1)
Carreno Busta (ESP, Q) bat Simon (FRA) : 7-5, 7-6 (4)
Isner (USA, n°13) bat Lajovic (SER) : 7-6(3), 1-6, 7-5

Shapovalov (CAN) bat J.Sousa (POR, LL) : 2-6, 6-3, 6-2
Pouille (FRA) bat Kudla (USA, Q) : 6-3, 7-6 (6)
Kyrgios (AUS) bat Sonego (ITA) : 7-5, 6-4
Khachanov (RUS, n°8) - Bye

Federer (SUI, n°3) - Bye
Londero (ARG, WC) bat Berrettini (ITA) : 7-6 (3), 6-3
Wawrinka (SUI) bat Dimitrov (BUL) : 5-7, 6-4, 7-6 (4)
Rublev (RUS, Q) bat Basilashvili (GEO, n°15) : 6-7 (4), 6-4, 6-2

Medvedev (RUS, n°9) bat Edmund (GBR) : 6-2, 7-5
Paire (FRA) bat Verdasco (ESP) : 6-4, ab
Struff (ALL) bat Karlovic (CRO, Q) : 7-5, 7-6 (4)
Tsitsipas (GRE, n°5) - Bye

A.Zverev (ALL, n°7) - Bye
Kecmanovic (SER, Q) bat Auger-Aliassime (CAN) : 6-3, 6-3
Tiafoe (USA) bat Monfils (FRA) : 7-6 (7), 6-3
Bautista Agut (ESP, n°11) bat Hurkacz (POL) : 7-6 (6), 6-3

Albot (MDA) bat Cilic (CRO, n°14) : 6-4, 7-6 (6)
Schwartzman (ARG) bat Djere (SER) : 7-6(2), 6-3
Gasquet (FRA) bat Murray (GBR, WC) : 6-4, 6-4
Delbonis (ARG, LL) - Bye

Nishikori (JAP, n°6) - Bye
Nishioka (JAP, Q) bat Thompson (AUS) : 7-5, 5-7, 6-4
De Minaur (AUS) bat Cecchinato (ITA) : 6-7 (5), 6-1, 6-2
Opelka (USA, WC) bat Coric (CRO, n°12) : 4-6, 6-3, 7-5

Goffin (BEL, n°16) bat Fritz (USA) : 6-4, 6-4, 6-4
Pella (ARG) bat Ruud (NOR, Q) : 7-5, 7-6 (4)
Mannarino (FRA) bat Garin (CHI) : 6-4, 6-1
Kukushkin (KAZ, LL) - Bye

"Bye" = Exempté de 1er tour

Vos réactions doivent respecter nos CGU.