ATP - Cincinnati : Face à Coric, le "show Kyrgios" a une nouvelle fois eu lieu

ATP - Cincinnati : Face à Coric, le "show Kyrgios" a une nouvelle fois eu lieu©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 16 août 2018 à 09h00

S'il a pris le meilleur sur Borna Coric en trois manches au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati, Nick Kyrgios n'a pas connu un match facile, durant lequel il a tout bonnement lâché le deuxième set après un accrochage avec l'arbitre de chaise.

A chaque match, sa polémique avec Nick Kyrgios. Après avoir l'histoire des chaussures oubliées face à Denis Kudla en ouverture du tournoi, le fantasque joueur australien a une nouvelle fois fait parler de lui à l'occasion du deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati, où il devait faire face au Croate Borna Coric. Tout a commencé avec un match qui a été déplacé vers le court numéro 10 du complexe de Cincinnati, où l'arbitrage vidéo n'a pas été installé. Un détail qui n'a pas empêché le 18eme joueur au classement ATP de débuter parfaitement la rencontre avec une première manche remportée à la suite d'un jeu décisif à sens unique. Mais c'est à ce moment-là que le match a tourné au vinaigre.

Le public a pris fait et cause pour Kyrgios


Déjà sorti de la rencontre après avoir cédé les trois premiers jeux de la deuxième manche à Borna Coric, Nick Kyrgios a connu une des éruptions dont il est capable, et c'est là que l'absence du « hawk-eye » a joué un rôle. Convaincu qu'un de ses coups était bien dans les limites du terrain, l'Australien a fait des pieds et des mains pour que l'arbitre descende de sa chaise pour venir vérifier la marque laissée par la balle sur la surface du court, sans succès. C'est alors que le public a pris fait et cause pour Nick Kyrgios, hurlant « out, out » alors que ce dernier n'a pas manqué de défier l'arbitre en mimant des lunettes. « Je ne vais pas continuer à jouer si c'est pour me faire arnaquer par un arbitre », a alors crié l'Australien avant de faire une déclaration surprenante suite à une balle qui a volontairement fini sur un court annexe, provoquant une pénalité : « Vous ne verrez jamais de plus gros 'tank' que les trois prochains jeux ».

Fâché avec l'arbitre, Kyrgios a lâché un set entier


Aussitôt dit, aussitôt fait ! L'Australien a livré au public une totale parodie de tennis pendant trois jeux pour offrir sur un plateau la deuxième manche à Borna Coric, qui n'en demandait pas tant. Le match a ensuite pu retrouver un minimum de sérénité avec une troisième manche qui s'est déroulée quasiment sans soucis, permettant à Nick Kyrgios de valider son billet pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Un Australien qui a pu bénéficier d'un soutien appuyé de la part du public présent, et avec lequel il n'a pas hésité à échanger durant la rencontre tout en se critiquant ouvertement. Hyeon Chung et Juan Martin del Potro doivent se préparer, car le vainqueur aura droite à un Nick Kyrgios tout feu, tout flamme !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.