ATP - Barcelone : Nadal écrase Tsitsipas et remporte le tournoi pour la onzième fois

ATP - Barcelone : Nadal écrase Tsitsipas et remporte le tournoi pour la onzième fois©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 29 avril 2018 à 17h39

« Je vais pouvoir prendre une leçon. » Stefanos Tsitsipas ne croyait pas si bien dire. Pour sa première finale à ce niveau, le jeune Grec a pris une fessée face à l'intouchable Rafael Nadal. Laminé par la puissance de l'Espagnol, écœuré par ses prouesses défensives, Tsitsipas a vécu un calvaire pendant une heure et dix-sept minutes de jeu (6-2, 6-1) face à un Nadal encore une fois intraitable.

Une semaine après avoir remporté son onzième Monte-Carlo, le meilleur joueur de l’histoire sur terre battue a signé également la undecima à Barcelone sur le court central... Rafael Nadal, au même titre qu'il devrait très probablement soulever très prochainement le trophée de Roland-Garros dans le ciel parisien pour la onzième fois de sa carrière. Il n’y a, en effet, rien à faire ni à espérer actuellement face à celui qui n’avait jamais bouclé aussi rapidement une finale en Catalogne (1h17). Emporté à son tour par la tornade Nadal, Tsitsipas, comme tous ceux qui ont croisé la route du « Taureau de Manacor » cette saison sur terre (46 sets gagnés consécutivement, série en cours), n’a fait qu’illusion face au Majorquin.

Le onzième titre de Nadal à Roland-Garros se profile

Rapidement mené 4-1 dans le premier set après que l’extra-terrestre en maillot jaune a répondu au premier jeu, gagné blanc par le grand Grec, par un double break, le numéro 63 à l’ATP a perdu le premier set 6-2 en 40 minutes. Et en moins de temps qu’il faut pour le dire, Nadal menait déjà 3-0 dans la manche suivante, avant de connaître ses premières difficultés dans la rencontre. En langage de monstre, cela signifie que le désormais triple tenant du titre du tournoi a dû écarter trois balles de breaks (ses premières) dans le quatrième jeu, avant de finir par s’en sortir pour s’envoler : 4-0. Un peu plus tard, le futur membre du Top 50 (il sera 44eme lundi), sauvait deux balles de match sur deux aces, mais, sur la troisième, il envoyait son revers dans le filet. Comme s’il venait de remporter le premier titre de sa vie, Nadal exultait, de la même manière qu’il avait déjà laissé exploser sa joie sur le Rocher dimanche dernier. Une manifestation de bonheur que l’on devrait revoir bientôt aussi du côté de la Porte d’Auteuil. Car sur terre, cette année peut-être plus que jamais encore, « Rafa » est seul au monde. Sans égal et impérial.

BARCELONE (Espagne, ATP 500, terre battue, 2 510 900€)

Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Finale

Nadal (ESP, n°1) bat Tsitsipas (GRE) : 6-2, 6-1

Demi-finales

Nadal (ESP, n°1) bat Goffin (BEL, n°4) : 6-4, 6-0

Tsitsipas (GRE) bat Carreno Busta (ESP, n°5) : 7-5, 6-3

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.