ATP : Au printemps 2018, le déclic de Djokovic au bord du gouffre

ATP : Au printemps 2018, le déclic de Djokovic au bord du gouffre©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le vendredi 15 mai 2020 à 16h39

L'histoire retiendra (ou pas) que c'est une défaite face à Benoit Paire qui a failli pousser Novak Djokovic à la retraite, il y a deux ans. Touché moralement et physiquement, le Serbe a eu une révélation simple en vacances.

Novak Djokovic, invité de l'émission TV américaine In Depth with Graham Bensinger, a fait l'objet d'une étonnante révélation de sa femme sur sa période de retour au tennis en mars 2018. Après une blessure au coude qui lui avait fait manquer toute la seconde partie de saison 2017, le n°1 mondial se fait éliminer en huitièmes de finale de l'Open d'Australie contre Hyeon Chung, et décide alors de se faire opérer. En mars, il perd deux fois au premier tour, à Indian Wells face à Taro Daniel, et enfin à Miami devant Benoit Paire à la fin du mois. Cette dernière défaite a failli être de trop.

Jelena : « Tu as dit que tu arrêtais. Laisse-nous »

« Il voulait que je dise à tous les sponsors qu'il arrêtait le tennis. Il ne savait pas si c'était pour une semaine ou pour toujours, mais il voulait que ce soit clair pour tout le monde. » Un départ en vacances aurait alors fait office de déclic pour le Serbe, lorsqu'il a vu Jelena et leur fils Stefan s'amuser sur un court en tapant des balles envoyées par des machines. Voulant participer, sa femme lui a dit : « Non, tu as dit que tu arrêtais le tennis. Laisse-nous. »


C'est là qu'il aurait retrouvé l'importance du plaisir, se séparant notamment d'Andre Agassi et Radek Stepanek en coachs pour rappeler l'historique Marian Vajda. Il a repris dès le Masters 1000 de Monte-Carlo, moins d'un mois plus tard, remportant ensuite plus de la moitié des tournois du Grand Chelem qui se sont présentés à lui (Wimbledon 2018 et 2019, US Open 2018, Open d'Australie 2019 et 2020) - les trois autres ayant été empochés par Rafael Nadal (Roland-Garros 2018 et 2019, US Oen 2019).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.