ATP : Alcaraz dévoile un calendrier démentiel

ATP : Alcaraz dévoile un calendrier démentiel©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 06 décembre 2022 à 17h32

Carlos Alcaraz (19 ans), contraint de renoncer au Masters et à la Coupe Davis en raison d'une blessure aux abdominaux, a levé le voile mardi sur son calendrier du début de saison prochaine. Le plus jeune numéro 1 mondial ne se montrera pas avant l'Open d'Australie. En revanche, ensuite, il ne se ménagera pas.



Carlos Alcaraz (19 ans) se trouve au repos forcé depuis son abandon en quarts de finale à Bercy contre Holger Rune le mois dernier. En convalescence du côté de Tenerife, où il se remet à la fois doucement de la déchirure au niveau des abdominaux qui l'avait contraint à renoncer ensuite au Masters puis à la Coupe Davis avec l'Espagne et s'acclimate au passage à des conditions qui se rapprochent de celle de Melbourne, à l'entendre, le plus jeune numéro 1 mondial de l'histoire n'a toujours pas repris en compétition officielle. En revanche, la saison prochaine, il ne devrait pas chômer. Pour le moment, seul son calendrier du début d'année est connu. Le vainqueur du dernier US Open l'a dévoilé mardi, et il s'avère que l'agenda du poulain de Juan Carlos Ferrero s'avère démentiel. Certes, celui qui est également devenu le plus jeune numéro 1 mondial de l'histoire à terminer l'année dans le trône de leader ne disputera aucun tournoi officiel avant l'Open d'Australie (du 16 au 29 janvier). Il participera uniquement à deux exhibitions : le Mudabala World Tennis Championship, du 16 au 18 décembre, et la Kooyong Classics, du 10 au 12 janvier, quatre jours avant le début de l'Open d'Australie.

Alcaraz a 1360 points à défendre ! 

Par la suite, en revanche, Alcaraz va enchaîner les compétitions. Ainsi, au lendemain de l'Open d'Australie, l'Espagnol mettra le cap sur le Brésil, où il s'alignera sur la terre battue de Rio (20 au 26 février) pour défendre son titre obtenu la saison dernière, avant de prendre la direction du Mexique, pour y disputer le tournoi d'Acapulco (27 février au 5 mars). Place ensuite pour le nouveau patron du circuit à la tournée américaine, qui le verra défendre la bagatelle de... 1360 points. Avec d'abord au menu Indian Wells (8 au 19 mars), où Alcaraz avait atteint les demi-finales en 2022, puis Miami, autre Masters 1000, programmé trois jours après (22 mars au 2 avril) et que "Carlitos" avait remporté la saison dernière pour la première fois de sa jeune carrière. Un train d'enfer pour le natif d'El Palmar, qui aura beaucoup à perdre mais pourrait aussi frapper très fort d'entrée s'il parvient tout de suite à se mettre au diapason de ses performances de la saison dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.