ATP : A.Zverev se défend d'avoir commis des violences conjugales

ATP : A.Zverev se défend d'avoir commis des violences conjugales©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 30 octobre 2020 à 17h10

Alors qu'une de ses anciennes compagnes a abordé le sujet des violences conjugales dont elle dit avoir fait l'objet de la part d'Alexander Zverev, l'Allemand a vivement contesté ces accusations via les réseaux sociaux.

Si, sur le plan sportif, Alexander Zverev vit une période faste, ce n'est pas le cas concernant sa vie privée. Vainqueur des deux tournois récemment disputés à Cologne, le septième joueur mondial au classement ATP a vu deux de ses anciennes compagnes faire les gros titres. A l'occasion d'un entretien accordé au quotidien allemand Bild, le mannequin Brenda Patea a annoncé attendre un enfant dont Alexander Zverev est le père. Dans le même temps, la Russe Olga Sharypova est revenue via son compte Instagram sur la vie qu'elle menait avec le récent finaliste de l'US Open, même si elle ne cite jamais son nom. « J'ai été victime de violence domestique ! La première fois que cela s'est produit, au début de la relation, il y a eu une dispute et il m'a cogné la tête contre le mur avec une telle force que je me suis assise par terre, a déclaré cette dernière, qui a ensuite confirmé dans un média de son pays que la personne concernée est bien Alexander Zverev. En août de l'année dernière, je suis sortie de l'hôtel en courant pieds nus, battue. Je me tenais dans une rue de New York et je ne savais pas où aller ni quoi faire. Il a essayé de m'étrangler avec un oreiller, de me cogner la tête contre le mur, de me tordre les bras et à ce moment-là, j'avais vraiment peur pour ma vie. Ce n'était ni la première ni la dernière situation où une main a été levée contre moi dans une relation. »


A.Zverev : « Ces accusations ne sont tout simplement pas vraies »



Face à ces accusations lourdes, Alexander Zverev a préféré sortir du silence au travers d'un long message publié sur son compte officiel Twitter dans lequel, s'il confirme que l'enfant attendu par Brenda Patea est bien le sien, il conteste de manière véhémente toute accusation de violences conjugales. « Il y a des accusations infondées de mon ex-petite amie, Olga Sharypova, que j'ai lues dans les médias aujourd'hui. Cela me rend très triste. On se connaît depuis que l'on est enfants, on a partagé plein de choses ensemble. Je regrette beaucoup qu'elle fasse de telles déclarations, a déclaré Alexander Zverev dans ce message publié sur les réseaux sociaux tant en anglais qu'en allemand. Parce que ces accusations ne sont tout simplement pas vraies. On a eu une relation, mais cela est terminé depuis longtemps. Pourquoi Olga fait ces accusations maintenant, je ne sais pas. J'espère vraiment que nous trouverons tous les deux un moyen de nous traiter à nouveau de manière raisonnable et respectueuse. » Reste que ces accusations viennent ternir l'image d'un joueur dont la carrière est ascendante depuis plusieurs années, lui qui vient de jouer sa première finale en Grand Chelem et s'installe au sommet de la hiérarchie mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.