ATP : 2020 n'est pas encore une priorité pour Federer

ATP : 2020 n'est pas encore une priorité pour Federer©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 09 février 2019 à 10h55

S'il a déjà donné les grandes lignes de son programme pour 2019, avec notamment Roland-Garros, Roger Federer n'a pas voulu aborder le sujet de la saison prochaine lors de la présentation de la Laver Cup, à Genève.

Personne ne sait de quoi l'avenir de Roger Federer sera fait... et même pas Roger Federer lui-même. Présent à Genève aux côtés de Björn Borg pour lancer l'édition 2019 de sa Laver Cup, organisée dans la cité vaudoise, l'homme aux 20 titres du Grand Chelem a profité de l'occasion pour faire un point sur ses ambitions en vue de cette saison 2019 et il ne cache pas viser un tournoi en particulier. « Wimbledon forcément, aussi maintenant Dubaï, Indian Wells et Miami, a assuré le Suisse dans des propos recueillis par l'AFP. J'aimerais vraiment bien débuter la saison qui peut peut-être aussi lancer la terre battue et Wimbledon. Mais je pense que ce sera toujours un peu Wimbledon, l'US Open et après aussi la Laver Cup et le Masters à la fin de l'année. » Un programme qui, comme il l'a confirmé en marge de l'Open d'Australie, passera par la terre battue et un retour à Roland-Garros, qu'il n'a plus fréquenté depuis son élimination en quarts de finale en 2015.


Federer : « Trop tôt pour penser à l'année prochaine »

Roger Federer a également tenu à rassurer ses fans, il sera bien sur les courts tout au long de la saison 2019 : « Je suis en train de me préparer pour Dubaï. Oui, je continue ma carrière, je suis motivé, je suis bien et je me réjouis pour la suite. » Mais, en ce qui concerne 2020, le Suisse s'est montré bien moins affirmatif, assurant qu'il est « trop tôt pour penser à l'année prochaine ». Mais avant cela, le programme de Roger Federer passera par la Suisse du 20 au 22 septembre prochain pour la troisième édition de la Laver Cup et le Suisse espère pouvoir compter sur son compatriote Stan Wawrinka pour former l'équipe d'Europe, à laquelle se joindra Rafael Nadal, pour affronter le reste du monde, mené par John McEnroe. « Nous avons gagné le titre olympique en double ensemble. Avec un peu de chance, nous nous retrouverons à Genève », a ainsi ajouté Roger Federer. Une question dont la réponse n'est pas pour tout de suite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.