Anvers : Tsonga et Simon au deuxième tour

Anvers : Tsonga et Simon au deuxième tour©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 16 octobre 2018 à 21h00

Repêché dans le tableau final d'Anvers en qualité de lucky loser suite au forfait du Slovaque Kovalik, Constant Lestienne ne s'est pas éternisé. Opposé mardi au premier tour à l'Allemand Jan-Lennard Struff, le Français s'est fait corriger (6-2, 6-3). Stéphane Robert, également lucky loser, a bu la tasse lui aussi, face à Albert Ramos (6-4, 6-4). En revanche, Gilles Simon est passé sans trop de problèmes face à Sergiy Stakhovsky (6-0, 6-4), alors que Jo-Wilfried Tsonga a battu Guido Pella pour remporter son premier match depuis février. Il sera opposé à Gaël Monfils, qui a déroulé face à Bemelmans.

Enfin ! Depuis sa victoire contre Andrey Rublev en quart de finale du tournoi de Montpellier début février, Jo-Wilfried Tsonga n'avait plus remporté un match sur le circuit ATP. Opéré du genou début avril, le Manceau était revenu il y a un mois à Metz, mais avait perdu au premier tour contre le tenant du titre Peter Gojowczyk, avant de se blesser aux abdos au moment de participer au tournoi Challenger d'Orléans la semaine suivante. Ce mardi, celui qui est retombé au 75eme rang mondial entamait la défense de son titre à Anvers, et il l'a fait par une victoire, contre l'Argentin Guido Pella, qu'il affrontait pour la première fois. Tsonga s'est imposé après un combat de 2h18 : 7-5, 5-7, 7-6. Auteur de 12 aces et 66% de premières balles (au total), le Français a réussi un break décisif à 6-5 dans la première manche pour remporter ce set alors que les jeux de service avaient été faciles jusque-là pour les deux joueurs. Scénario inverse dans le deuxième set, où Tsonga a manqué deux balles de 4-2 sur le service de l'Argentin, qui a finalement fait le break à 5-5 pour égaliser à une manche partout. Dans la troisième, les deux joueurs ont facilement conservé leur mise en jeu, sauf à 4-4 où Pella a manqué une balle de break, et tout s'est joué au tie-break, remporté 7-5 par le Français. Voilà une victoire bonne pour la confiance, et son émotion après la balle de match en dit long. Jeudi, Tsonga défiera Gaël Monfils en huitième de finale. En cas de défaite, le Manceau sera alors 110eme mondial.


Tsonga - Monfils en huitièmes


Il y aura en effet une huitième confrontation entre Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga sur le circuit ATP (la première depuis Monte-Carlo 2016, 4-3 pour Tsonga au bilan) en huitième de finale. Monfils (38eme mondial), qui restait sur trois éliminations au premier tour lors de la tournée asiatique, a en effet déroulé face à Ruben Bemelmans (110eme) pour son entrée en lice dans le tournoi belge. Il s'est imposé 6-0, 6-3 en 1h05, grâce notamment à 12 aces. Il a déroulé dans le premier set,  ne perdant que deux points sur sa mise en jeu. Dans le deuxième, Monfils a mené 4-2, avant de perdre son service, puis de re-breaker dans la foulée, et s'imposer sur sa deuxième balle de match. Le voilà donc en huitièmes de finale, pour un match qui promet beaucoup entre les deux amis !

Simon renoue avec la victoire


Gilles Simon retrouve l'Europe... et le goût de la victoire. Battu au premier tour à Tokyo et à Shanghai alors qu'il venait de remporter le tournoi de Metz, le 32eme joueur mondial a renoué avec le succès au premier tour à Anvers. Le Niçois, tête de série n°5, s'est imposé sans trop de problèmes face à l'Ukrainien issu des qualifications Sergiy Stakhovsky (150eme) : 6-0, 6-4 en 1h02. Après un premier set quasi parfait où il n'a perdu que huit points (dont quatre sur son service), Gilles Simon a maîtrisé le deuxième, en sauvant deux balles de 2-1 puis deux balles de 5-4 sur son service, pour finalement breaker son adversaire à 5-4 et remporter ce match. Il défiera au deuxième tour pour la première fois de sa carrière l'Américain Mackenzie McDonald (23 ans, 84eme).

Lestienne n'a pas fait le poids


A peine repêché et déjà au tapis. Admis en dernière minute dans le tableau final à Anvers en qualité de lucky loser suite au forfait du Slovaque Josef Kovalik, Constant Lestienne a presque quitté aussi vite le tournoi qu'il ne l'avait intégré. Le Français classé au 154eme rang mondial n'a pas pesé lourd (6-2, 6-3) face à Jan-Lennard Struff, bien mieux classé que lui (58eme). Pour son retour sur les courts, une semaine après son quart de finale à Tokyo, l'Allemand n'a laissé aucune chance à l'Amiénois parvenu jusqu'en seizièmes de finale à Metz avant de prendre, déjà, une petite correction contre son compatriote Richard Gasquet.

Robert, autre lucky loser à la trappe


Un peu plus tard, Stéphane Robert, qui n'aurait pas dû participer au tournoi lui non plus (forfait du qualifié néerlandais Griekspoor), a également pris la porte, face à Albert Ramos Viñolas (6-4, 6-4). Rapidement breaké dans le premier set, l'atypique vétéran français de 38 ans a immédiatement recollé en prenant lui aussi le service de l'Espagnol, mais un nouveau break, dans le jeu suivant, a plombé ses chances de prendre les devants. Dans la seconde manche, un seul break, à 2-1 pour Ramos Viñolas, a suffi en revanche au 64eme mondial pour écarter définitivement Robert, classé au-delà de la 150eme place mondiale (158eme).

ANVERS (Belgique, ATP 250, dur, 612 755€)
Tenant du titre : Jo-Wilfried Tsonga (FRA)

Deuxième tour
Edmund (GBR, n°1) - Ramos Viñolas (ESP)
Bhambri (IND) ou Carballes Baena (ESP) - Ivashka (BIE, Q)
Gasquet (FRA, n°4) - Vesely (RTC)
Struff (ALL) - Lopez (ESP)

Monfils (FRA, n°6) - Tsonga (FRA)
Pospisil (CAN) - Raonic (CAN, n°3)
Simon (FRA, n°5) - McDonald (USA)
Granollers (ESP, Q) ou Norrie (GBR) - Schwartzman (ARG, n°2)

Premier tour
Edmund (GBR, n°1) - Bye
Ramos Viñolas (ESP) bat Robert (FRA, LL) : 6-4, 6-4
Bhambri (IND) - Carballes Baena (ESP)
Ivashka (BIE, Q) bat Haase (PBS, n°8) : 7-6 (5), 7-6 (8)

Gasquet (FRA, n°4) - Bye
Vesely (RTC) bat Munar (ESP) : 6-4, 6-4
Struff (ALL) bat Lestienne (FRA, LL) : 6-2, 6-3
Lopez (ESP) bat Tiafoe (USA, n°7, WC) : 6-4, 7-6 (5)

Monfils (FRA, n°6) bat Bemelmans (BEL, WC) : 6-0, 6-3
Tsonga (FRA) bat Pella (ARG) : 7-5, 5-7, 7-6 (5)
Pospisil (CAN) bat Mayer (ARG) : 6-3, 7-5
Raonic (CAN, n°3) - Bye

Simon (FRA, n°5) bat Stakhovsky (UKR, Q) : 6-0, 6-4
McDonald (USA) bat Jarry (CHI) : 6-1, 7-6 (8)
Granollers (ESP, Q) - Norrie (GBR)
Schwartzman (ARG, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.