Adria Tour : Le manager de Thiem rejette la faute sur Djokovic

Adria Tour : Le manager de Thiem rejette la faute sur Djokovic©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 25 juin 2020 à 14h00

Dans un journal autrichien, le manager de Dominic Thiem a affirmé que tout était de la faute de Novak Djokovic si plusieurs protagonistes de l'Adria Tour avaient été contaminés par le coronavirus.

Mercredi, le père de Novak Djokovic avait accusé Grigor Dimitrov de ne pas s'être fait tester en Bulgarie et donc d'avoir « amené » le coronavirus à Belgrade, où se déroulait la première étape de l'Adria Tour, organisé par Novak Djokovic, il y a dix jours. Les polémiques font rage depuis que Grigor Dimitrov, Borna Coric, Victor Troicki, Novak Djokovic et plusieurs membres de leur entourage ont été testés positifs au coronavirus, et ce jeudi, c'est le manager de Dominic Thiem qui a accusé Novak Djokovic d'être le responsable de ce cluster. Pendant que le joueur autrichien publiait un message d'excuses sur son Instagram, regrettant le comportement « trop optimiste et trop euphorique » des joueurs présents à Belgrade, Herwig Straka s'exprimait dans les colonnes de Der Standar, et il n'y est pas allé de main morte avec le n°1 mondial.

"La principale responsabilité revient à Djokovic"

« J'ai insisté pour recevoir leurs règles concernant le covid-19. Deux jours avant le début de l'événement, il a été dit qu'il n'y aurait pas plus de 1 000 fans et qu'il y aurait des mesures de distanciation sociale. Ils n'ont pas tenu leur engagement. Avec du recul, tout ça était stupide, même si c'était autorisé. Tout le monde sait que c'était idiot, personne n'a besoin d'une excuse publique. Le seul qui devrait s'excuser, c'est Djokovic. Il a tout organisé. Les autres étaient simplement présents, ils n'ont tué personne. La principale responsabilité revient à Djokovic. Les autres ont participé, mais lui les a encouragés. D'abord pour de bonnes raisons, avec un objectif de charité, mais, ensuite, c'est complètement parti dans la mauvaise direction. C'est devenu un spectacle publicitaire. C'est la responsabilité de Djokovic. Les joueurs ont voyagé pour Djokovic. Il n'a pas arrêté de les appeler, ça n'était plus du ressort du manager. C'était une histoire de relations et d'amitiés entre joueurs. Si Federer ou Nadal t'appelle, tu viens. » On attend désormais la réponse de Novak Djokovic...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.