Sharapova était prévenue

Sharapova était prévenue©Reuters
A lire aussi

6medias, publié le mercredi 09 mars 2016 à 19h50

Selon le Times, la Russe aurait été alertée à cinq reprises du passage du meldonium dans la catégorie des produits interdits.
Nouveau coup de tonnerre à l'encontre du tennis mondial et de Maria Sharapova. Selon le Times, la joueuse aurait été avertie à cinq reprises que le meldonium allait devenir un produit prohibé.


"Depuis dix ans, je prends ce médicament sur prescription de mon médecin de famille. Il n'était pas sur la liste des produits prohibés par l'AMA à l'époque, mais le règlement a changé, ce que je ne savais pas". Difficile désormais de croire la Russe qui mettait en avant son ignorance, lundi 7 mars, lors de la révélation de son contrôle positif en janvier. Selon le quotidien britannique cité par Sport 24, cinq mails lui auraient été envoyés entre le 16 septembre dernier et le 29 septembre. "Tous les joueurs de tennis ont été prévenus. Et elle doit bien avoir un staff médical dont c'est le métier de contrôler tout ça" a ajouté Dick Pound, le président de l'Agence mondiale antidopage.
Selon l'Équipe, le médicament est en plus interdit de vente aux USA, pays où elle réside depuis de nombreuses années.


Maria Sharapova risque une suspension de quatre ans si l'utilisation frauduleuse du médicament est démontrée. A bientôt 29 ans, cela marquerait vraisemblablement l'arrêt de sa carrière.
Son cas n'est pas isolé. Selon le British Journal of Sports Medicine, 490 athlètes avaient pris du meldonium lors des Jeux Européens de Bakou. L'affaire risque encore de faire grand bruit

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU