Roland-Garros : exclu, à cause d'un pari... à 2,90 euros

Roland-Garros : exclu, à cause d'un pari... à 2,90 euros©Reuters

6Medias, publié le vendredi 20 mai 2016 à 19h30

Un joueur français qui bénéficiait d'une invitation pour l'édition 2016 s'est vu retirer sa wild-card. Il est suspecté d'avoir parié sur le tournoi.
Constant Lestienne ne digère pas.Le joueur de 23 ans ne participera pas à son premier Roland-Garros comme prévu.

Son invitation lui a été retirée par la direction du tournoi, jeudi 19 mai, après une enquête de la Tennis Integrity Unit, comme le révèle Le Monde. Il aurait fait un pari sur la finale 2015, ce qui constituerait "un manquement mineur"au règlement anti-corruption. Mais le 206e joueur mondial qui a écrit un communiqué relayé par Tennisactu ne décolère pas. Il estime la sanction "disproportionnée" en vue de la somme du pari :
"Comme beaucoup de jeunes de ma génération, j'ai un compte de pari en ligne sur lequel il m'arrive de faire des paris sportifs. Je ne pariais déjà plus sur le tennis depuis juin 2013 (...) En mai 2015, il me restait une cagnotte de 2,90 euros que j'ai voulu solder en pariant sur la finale de Roland-Garros, somme mineure pour laquelle je n'ai pas imaginé un instant qu'elle aurait des conséquences tant elle était insignifiante".
Ce pari lui aurait rapporté 1,40 euro... Constat Lestienne aurait normalement pu jouer tant que l'enquête n'est pas achevée, mais la direction de Roland-Garros a toutefois décidé "de ne pas maintenir" son invitation, au nom "de la tolérance zéro sur l'éthique dans le sport", comme le reprend RTL.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
32 commentaires - Roland-Garros : exclu, à cause d'un pari... à 2,90 euros
  • Ben, il devait bien savoir qu'il lui était interdit de parier. Mais entre le droit et la justice,ça peut faire 2 avis différents.

  • A 23 ans, 206 ème au classement ATP.
    On en fait tout un fromage pour un joueur qui aurait très probablement été éliminé d' entrée...non sans toucher une bonne prime.
    C ' est ce seul volet financier qui lui reste en travers de la gorge.

  • Quand on pense aux trafics de places organisés au plus haut sommet par la FFT, on se dit qu'il y a quelque chose de pourri au royaume de France.

  • Et que dire des présidents successifs de FFT ?

  • et pendent ce temps la Gachassin ........