La grosse colère d'une Française contre le juge-arbitre

La grosse colère d'une Française contre le juge-arbitre©Capture d'écran Omnisport-fr

Omnisport-fr, publié le lundi 28 mai 2018 à 23h38

Eliminée sur deux jours par sa compatriote Pauline Parmentier (3-6, 7-6, 6-2), la Française Chloé Paquet en avait gros sur le cœur à l'issue de la rencontre. Elle regrettait d'avoir disputé le début du troisième set, dimanche soir, sous une très faible luminosité, à 21 heures passées.



"À un set partout on se regarde, on est d'accord toutes les deux pour arrêter, a-t-elle déclaré. L'arbitre était d'accord et le juge-arbitre est arrivé et a dit 'on continue encore 20 minutes'. Je ne sais pas si c'est à moi de lui dire mais si 'Rafa' (Nadal) est sur le court, il ne le fait jamais continuer (...) Je pense que si c'est un 'top player', ils arrêtent à un set partout."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.