Jacques Dorfmann : le tennis français en deuil

Jacques Dorfmann : le tennis français en deuil©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 15 juillet 2017 à 19h17

Le célèbre arbitre français Jacques Dorfmann est décédé jeudi 13 juillet, à l'âge de 84 ans, rapporte Nice Matin. Incontournable dans les années 70 et 80, c'est lui qui avait arbitré la finale de Roland-Garros remportée par Yannick Noah face à Mats Wilander en 1983.

Il avait arbitré plus de 15 000 matchs, et avait côtoyé les plus grands joueurs, de Bjorn Borg à Jimmy Connors, en passant par André Agassi.

Sa voix était connue de tous les passionnés de tennis, qui se souviennent des remontrances qu'il faisait à John McEnroe pour calmer ses velléités.

Il avait arbitré son premier match de Roland-Garros en 1954, et avait été directeur du tournoi de 1969 à 1988. Passionné par le tennis, ses amis l'appelaient "la Bible", tant il était incollable sur le sujet, rapporte Nice Matin.

Il avait dû laisser son siège quand l'arbitrage était devenu professionnel et qu'il était nécessaire de passer des diplômes pour exercer. Il aimait rappeler qu'il était le "dernier arbitre à avoir vu un Français s'imposer à Roland-Garros". Dans son livre "Libre arbitre", en 1989, il confiait : "J'étais un joueur maladroit. Le ticket d'entrée à Roland-Garros était cher. Alors pour vivre les émotions de la petite balle jaune, je suis devenu arbitre".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
16 commentaires - Jacques Dorfmann : le tennis français en deuil
  • quil repose en paix

  • Nostalgie quand tu nous prends !

  • Ah, Mince !, je croyais qu'il s'agissait du noah ....

    Ah bon il doit des impôts ?????

    hé oui pas tout les jours de bonnes nouvelles

  • Pour tous les passionnés de tennis, notamment ceux qui ont regardé les premières années de retransmission du tournoi de Roland Garros à la TV, Jacques Dorfmann était une légende de l'histoire de l'arbitrage tennistique... La réputation de l'image
    du corps arbitral doit beaucoup à celui que l'on peut surnommer "Monsieur arbitre".
    Il mérite amplement d'avoir son nom inscrit dans le temple français du tennis "Roland Garros"... Pourquoi pas inscrire son nom sur la chaise d'arbitre du court central de Roland Garros !... par ce geste, son nom serait rattaché pour toujours à l'histoire de ce sport !

    Parfaitement d'accord avec votre proposition.

  • HO LA LA il faut annuler la finale!