Djokovic au bord du burn-out

Djokovic au bord du burn-out

6Medias, publié le samedi 15 octobre 2016 à 20h36

C'est une très mauvaise passe pour le numéro un mondial. En demi-finales du Masters 1000 de Shanghai, Novak Djokovic a perdu son titre face à l'espagnol Roberto Bautista.

Son titre, mais aussi ses nerfs. Le champion serbe s'est en effet défoulé sur sa raquette, a déchiré son maillot et s'en est même pris à l'arbitre. "J'ai vécu des hauts et des bas en termes de résultats et il y a des choses que je dois retrouver au niveau des émotions et du mental ". Le numéro un mondial connait en effet une mauvaise passe, après six mois de succès marqués par l'Open d'Australie et un premier titre à Roland-Garros. Qu'il s'agisse de Wimbledon, des Jeux de Rio ou de la finale de l'US Open, Djokovic va d'échec en échec.



"C'est une période de transition et peut-être suis-je juste harassé par les nombreux matches disputés lors des quinze et vingt derniers mois". Le numéro un mondial essaye cependant de positiver : chaque jour est une leçon, et on apprend plus de ce genre de journée et de ce genre de match que des victoires.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Djokovic au bord du burn-out
  • Allez Djoko, ressaisis toi. Tu es le meilleur

  • Je dois dire que je ne t'aimais pas tellement :je te croyais "austère" "pas rigolo" mais j'ai bien changé d'avis pour avoir vu certaines photos,pour t'avoir vu déconner,pour avoir vu ce corps d'athlète superbe ...ne te laisse pas abattre:tu es toujours dans la course pour les victoires et le" label" du plus bel athlète!!!

  • il est sympa et ne se la pète comme certains, un coup de mou ça reviendra ... courage, nous sommes nombreux à t'admirer ...

  • personne n'est invincible !!

  • Orange, toujours aussi nul !

    A part faire du buzz avec ce genre de non information ...

    burn-out : le grand mot est lâché - pour Orange : casse burnes ! :-))