Super Bowl : La surprise Philadelphia

Super Bowl : La surprise Philadelphia©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 05 février 2018 à 07h12

Pour la première fois de son histoire, Philadelphia a remporté le Super Bowl ce dimanche, en dominant New England, tenant du titre, sur le score de 41-33.

Il aura donc fallu attendre le 52eme Super Bowl pour enfin voir les Philadelphia Eagles remporter le mythique Trophée Lombardi ! Après deux échecs en 1981 et 2005, la franchise de Pennsylvanie a ajouté son nom au palmarès ce dimanche, en signant l’une des plus grosses surprises de l’histoire : battre les New England Patriots, tenants du titre et quintuples vainqueurs du Super Bowl. Devant les 67 612 spectateurs de l’US Bank Stadium de Minneapolis, les Eagles se sont imposés 41-33 au terme d’un match extrêmement spectaculaire, où les deux équipes ont progressé de 1100 yards au total, nouveau record.

Philadelphia en tête quasiment tout le matchAlors qu’on donnait les Patriots largement favoris, avec leur quarterback de légende Tom Brady (40 ans), tout juste élu MVP de la saison régulière, ce sont les Eagles qui ont dominé les deux premiers quarts-temps, avec notamment des touchdowns de Jeffery, Blount et de Foles, ce quarterback qui n’était que remplaçant jusqu’en décembre mais qui a pris le relais, et de quelle façon, de Carson Wentz, blessé au genou. Foles (29 ans) a donc réussi l’exploit de signer 373 yards à la passe (505 pour Brady) et inscrire un touchdown (sur une passe de Burton) dans ce Super Bowl. A la mi-temps, le score était de 22-12 pour les Eagles. Mais les Patriots sont revenus petit à petit, grâce au pied de Gostkowski et à un touchdown de Hogan (29-26 à la fin du troisième quart pour Philadelphia) et on les pensait alors capables de rééditer l’exploit de l’an passé, quand ils s’étaient imposés après prolongation contre Atlanta après avoir été menés 23-8. Mais non, les Eagles étaient prêts à lutter jusqu’au bout. Alors que New England avait pris les commandes (33-32) à neuf minutes de la fin pour la première fois du match, Philadelphia est repassé devant grâce à Ertz, avant de sceller définitivement sa victoire par un field goal d’Elliott, consécutif à un ballon lâché par Brady, mis sous pression par la défense des Eagles !

Tom Brady va continuerPour une fois, le quarterback des Patriots a été le héros malheureux d’un Super Bowl (mais il a annoncé qu’il poursuivait tout de même sa carrière), et il doit laisser la vedette à Nick Foles, élu MVP de la rencontre. Qui l’aurait cru il y a deux mois ? Après une saison remarquable, où ils auront remporté treize de leurs seize matchs de saison régulière, les Eagles sont donc récompensés. Pour le plus grand bonheur de leurs supporters, considérés parmi les plus fous et survoltés du pays. La fête va être très longue du côté de la Pennsylvanie !

Pink et Justin Timberlake ont fait le showComme chaque année lors de l’événement majeur du sport américain, deux stars de la musique étaient conviées pour fait le show. C'est Pink, née en Pennsylvanie, qui a eu l'honneur de chanter l'hymne avant la rencontre, puis Justin Timberlake qui a assuré un mini-concert à la mi-temps, où il a notamment rendu hommage au chanteur Prince, né à Minneapolis et décédé en 2016.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Super Bowl : La surprise Philadelphia
  • Les américains ne siffleront JAMAIS leur hymne lors d'un tournois sportif comme celui-ci (ou tout autre match: base-ball, basket ...) ... il n'y a qu'en France où l'on voit ce phénomène !

    N'importe quoi !! Achetez un livre d'histoire vous saurez ce qu'il s'est passé apres le Vietnam

  • Très beau match. Effectivement bien plus spectaculaire que les cochonneries de rugby à XV qu'on voit à longueur d'années. Vive le foot US.

    Deux solutions : où tu ne regardes pas les matchs de rugby, ou tu vas habiter les USA.
    Pour info, j'ai entendu le prix des places pour ce match : 4000 dollars pour une place simple, et 2000 dollars pour une loge. Le rugby, même une finale au Stade de France coûte beaucoup moins cher.

    T' es malade mec !