Super Bowl : Ce qu'il faut retenir de la soirée

Super Bowl : Ce qu'il faut retenir de la soirée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le lundi 04 février 2019 à 11h17

Le Super Bowl a vu la victoire des New England Patriots qui ont dominé les Los Angeles Rams (13-3). La soirée a également été marquée par le show de Maroon 5 à la mi-temps, mais pas seulement. Voici ce qu'il faut retenir de ce 53eme Super Bowl.



Le 53eme Super Bowl a vu le triomphe des New England Patriots qui ont dominé les Los Angeles Rams (13-3) à Atlanta. La grande fête du football américain, considérée aux Etats-Unis comme la Coupe du monde de football, sauf qu'elle a lieu chaque année, a débouché sur le sixième sacre des Pats, un record désormais partagé avec les Pittsburgh Steelers depuis 1967. Avec une sixième bague de champions, Tom Brady est également devenu à 41 ans le joueur le plus titré de l'histoire du foot US.

Outre le match, décevant, d'autres faits marquants sont à relever. La grand-messe américaine fait toujours l'objet de chiffres hors-normes. Elle a ainsi été suivie par 103,4 millions de téléspectateurs ! Les chiffres grimpent aussi quand il s'agit de publicité. Le spot de 30 secondes diffusé sur CBS pendant la diffusion du match s'est négocié entre 5,1 et 5,3 millions de dollars. Soit un faramineux montant de plus de 350 millions de dollars pour la chaine américaine au terme des quatre heures d'antenne.

Une pub inspirée par « Game of Thrones »

Tandis que plus de 51 millions de pack de bières devaient être vendus, le Super Bowl a été marqué par la publicité de Bud Light inspirée par « Game of Thrones ». Il ne s'agit pas d'une bande annonce de la dernière saison à venir en avril de la célèbre série TV mais bien d'un spot blindé de références aux différentes saisons de GOT.


Des bandes annonces attendues

Lors du match le plus suivi aux Etats-Unis, l'industrie du cinéma en profite souvent pour créer l'événement. Et ça n'a pas raté. Disney a frappé fort en dévoilant non pas une mais trois bandes annonces de films très attendus en 2019 : « Captain Marvel », « Avengers : Endgame » et « Toy Story 4 ». Pour le premier, de nouvelles images inédites aux ont été intégrées aux BA déjà sorties. Un trailer du film d'horreur « Us » a également été diffusé comme des spots pour « Alita : Battle Angel » et « Hobbs & Shaw », spin-off de « Fast and Furious », et un premier trailer de la saison 3 de « The Handmaid's Tale ».



Le concert de Maroon 5 fait polémique

Ce 53eme Super Bowl a fait parler de lui aussi pour son fameux spectacle de la mi-temps. Un show qui s'est tenu sur fond de polémique. Madonna, Béyoncé, Coldplay, Michael Jackson, Lady Gaga, les Rolling Stones... La liste des prestigieux invités sur les précédentes éditions est longue. Cette année, le groupe Maroon 5 a accepté de se produire après plusieurs refus d'autres stars (on a parlé de Rihanna, Pink, Cardi B) afin de protester contre la situation de Colin Kaepernick. En 2016, le joueur de NFL avait refusé de se lever et mis un genou à terre lors de l'hymne américain traditionnellement entonné avant chaque match et lancé un mouvement pour dénoncer les violences policières contre les Noirs. Depuis, il est sans club.


Une pétition avait été lancée pour appeler Maroon 5, groupe majoritairement blanc, à se désister en solidarité avec Kaepernick mais les artistes californiens, dont le cachet a été reversé à une organisation d'aide aux enfants, étaient bien présents au côté des rappeurs Travis Scott et Big Boi à Atlanta, ville de Géorgie considérée comme l'un des temples de la musique noire. Le chanteur Adam Levine, qui avait promis une « surprise », a créé la controverse en terminant sa prestation torse nu après avoir retiré son tee-shirt. Un show diversement apprécié. Notamment par LeBron James, la star de la NBA.

Deux premiers « pom-pom boys »

Enfin, bien que battus, les Los Angeles Rams ont frappé les esprits en alignant pour la première fois dans l'histoire du foot américain deux « pom-pom boys ». Napoleon Jinnies et Quinton Peron ont intégré la troupe des pom-pom girls de l'équipe californienne et animé les nombreuses interruptions de match.



Ils ont beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux et reçu de nombreux compliments.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.