NHL : Saint-Louis n'est plus qu'à une victoire du titre

NHL : Saint-Louis n'est plus qu'à une victoire du titre©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 07 juin 2019 à 08h39

De nouveau vainqueur à Boston (2-1), jeudi soir dans le match 5 de la finale NHL, Saint-Louis mène pour la première fois dans la série (3-2). Les Blues ne sont plus qu'à une victoire du premier titre de leur histoire.

Les Blues y sont presque. En quête de sa première Stanley Cup, Saint-Louis est en passe de réussir son pari. De nouveau vainqueurs de Boston sur la glace des Bruins (2-1, jeudi soir dans le match 5 de cette finale de NHL, les Blues mènent pour la première fois depuis le début de la série et ne sont plus qu'à une victoire d'un sacre historique pour la franchise du Missouri. Jeudi, Jordan Binnington, encore héroïque dans sa cage (38 arrêts), et ses coéquipiers ont confirmé leur aisance en déplacement (neuf victoires désormais à l'extérieur depuis le début de ces play-offs) en allant s'imposer dans la patinoire d'une équipe de Boston qui s'était déjà fait surprendre dans le match 2 (3-2 ap). Cette fois, Saint-Louis n'a même pas eu besoin d'attendre la prolongation pour jouer un vilain tour aux Bruins. Sans surprise, Ryan O'Reilly, très en vue lors des quatre premiers matchs, a encore été pour beaucoup dans ce succès capital. Roi des débuts de match canon, l'attaquant canadien est cette fois resté muet en première période, au même titre que les deux finalistes (0-0 après vingt premières minutes de jeu marquées par les exploits de Binnington : 17 arrêts dans la période). Mais alors que les locaux dominaient nettement les débats, toutefois sans être récompensés, il a très vite refroidi l'ambiance ensuite, puisque le tableau de marque n'affichait même pas une minutes (55 secondes très précisément) dans le deuxième tiers-temps lorsque O'Reilly a profité d'un gros travail de Zach Sanford puis d'un service d'Alex Pietrangelo pour inscrire son troisième but en deux matchs et montrer la voie aux siens.

Les Blues sacrés dimanche soir devant leur public ?

Un message parfaitement reçu par David Perron, venu faire le break dix minutes plus tard pour les Blues avec à l'origine de l'action de ce deuxième but l'inévitable O'Reilly, encore décisif. Un but qui aurait pu (dû ?) être refusé dans la mesure où le centre des Blues Tyler Bozak avait fait tomber son homologue des Bruins Noel Acciari au départ pour récupérer le palet. Une probable erreur d'arbitrage qui faisait dire après-coup au coach des Bruins Bruce Cassidy que « les arbitres ont manqué plusieurs fautes qui ont changé le cours du match, dont une évidente contre Noel (...) C'était un match magnifique, mais cette faute non sanctionnée nous a compliqué la tâche (...) On a le sentiment de s'être fait avoir ». A l'arrivée, l'amertume était d'autant plus grand côté Bruins que si Boston est enfin parvenu, à sept minutes de la fin par Jake DeBrusk, à tromper l'extraordinaire Binnington, le rookie, qui affiche désormais 15 victoires à son compteur dans ces play-offs (record égalé), a encore multiplié les exploits ensuite pour empêcher les locaux d'égaliser. Dimanche soir (heure locale), Saint-Louis aura donc la possibilité de terminer le travail, chez lui lors du match 6. Les Blues, balayés lors de leurs trois premières finales (en 1968, 1969 et 1970) touchent leur rêve du doigt.



HOCKEY SUR GLACE - NHL / STANLEY CUP (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)

Boston - St. Louis : 2-3
Match 1 - Boston - St. Louis : 4-2
Match 2 - Boston - St. Louis : 2-3 (ap)
Match 3 - St. Louis - Boston : 2-7
Match 4 -St. Louis - Boston : 4-2
Match 5 - Boston - St. Louis : 1-2
Match 6 : St. Louis - Boston le lundi 10 juin à 2h00
Match 7 (si nécessaire) : Boston - St. Louis le jeudi 13 juin à 2h00

Vos réactions doivent respecter nos CGU.