NHL : Saint-Louis décroche son premier titre

NHL : Saint-Louis décroche son premier titre©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 13 juin 2019 à 08h26

Après trois échecs en finale, Saint-Louis tient enfin sa première Stanley Cup. Les Blues, créé il y a 52 ans, ont décroché le Graal mercredi soir après leur large succès (4-1) sur la glace des Boston Bruins dans le match 7 décisif. Ryan O'Reilly, encore buteur, et ses coéquipiers remportent la série 4-3.

Le Graal pour Saint-Louis. Balayés (4-0) lors de leurs trois premières finales, en 1968, 1969 et 1970, les Blues ont enfin décroché leur première Coupe Stanley, mercredi soir après leur large succès (4-1) sur la glace du TD Garden de Boston dans le match 7. Déjà vainqueur chez les Bruins lors du match 2 (3-2 après prolongation) et du match 5 (2-1), Saint-Louis n'avait d'autre obligation que de l'emporter de nouveau dans le Massachusetts pour sortir vainqueur de cette série indécise jusqu'au bout. Alors que les Blues avaient eu la possibilité, chez eux dans le match 6 trois jours plus tôt de terminer le travail, Boston avait en effet arraché un match 7 en allant s'imposer largement dans le Missouri (5-1). Mercredi soir, la donne était donc simple : le vainqueur serait sacré. Un message parfaitement reçu par les futurs champions et l'un des héros de ces finales Ryan O'Reilly. Déjà très en vue lors des six premières rencontres, l'attaquant canadien élu meilleur joueur des play-offs a encore été décisif en ouvrant le score trois minutes avant la fin de la première période en profitant d'un service en or de son coéquipier Alex Pietrangelo. Depuis le début de la rencontre, c'était pourtant Boston qui s'était montré le plus dangereux, mais Jordan Binnington, héroïque lui aussi dans la série, avait multiplié les arrêts pour empêcher les Bruins d'être récompensés de leur domination.

O'Reilly et Binnington encore décisifs !



Des exploits d'autant plus précieux que trois minutes après le but d'O'Reilly, Pietrangelo a assommé les locaux. Mené 2-0, Boston n'avait alors d'autre choix que de se ruer à l'attaque. Malheureusement pour les Bruins, ils ont de nouveau vu toutes leurs tentatives repoussées par un Binnington impérial tandis que son équipe, elle, continuait de se montrer aussi efficace à l'image de la précision chirurgicale dont faisait preuve Brayden Schenn dans la dernière période (aucun but n'avait été marqué dans la précédente) pour porter le score à 3-0. Puis 4-0, Zach Sanford imitant le Canadien quatre minutes plus tard seulement. A force d'insister, Boston finissait par trouver la faille, par Matt Grzelcyk, mais pour l'honneur uniquement. Le TD Garden avait d'ailleurs compris depuis longtemps déjà que ses protégés ne renouerait pas encore avec la victoire cette année, huit ans après leur dernier sacre, acquis là aussi au match 7, contre Vancouver.  Cinquante-deux ans après leur entrée dans la ligue, les Saint-Louis Blues, eux, pouvaient sabrer le champagne et soulever bien haut cette Stanley Cup qui s'était toujours refusée à eux jusqu'à maintenant. Ils succèdent aux Washington Capitals.

HOCKEY SUR GLACE - NHL / STANLEY CUP (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)

Boston - St. Louis : 3-4 >>> SAINT-LOUIS CHAMPION
Match 1 - Boston - St. Louis : 4-2
Match 2 - Boston - St. Louis : 2-3 (ap)
Match 3 - St. Louis - Boston : 2-7
Match 4 -St. Louis - Boston : 4-2
Match 5 - Boston - St. Louis : 1-2
Match 6 - St. Louis - Boston : 1-5
Match 7 - Boston - St. Louis : 1-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.