NHL : Aucun résultat positif sur les 7000 tests pratiqués dans les deux bulles

NHL : Aucun résultat positif sur les 7000 tests pratiqués dans les deux bulles©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le mardi 04 août 2020 à 14h10

Alors que la saison NHL a repris à Edmonton et Toronto, aucun résultat positif n'a été constaté dans les 7000 tests pratiqués lors des six premiers jours de compétition.

A l'image de la NBA, la NHL a décidé de s'enfermer dans des « bulles » pour finir la saison. Les 24 équipes encore en lice ont été placées soit à Toronto, soit à Edmonton afin de retrouver la compétition dans les meilleures conditions sanitaires lors de matchs à huis clos. A cela s'ajoute un très strict protocole sanitaire qui impose à l'ensemble des 52 membres de chaque délégation de subir un test de dépistage du coronavirus à un rythme quotidien. Les premiers résultats de ce protocole sont encourageants. En effet, lors des six premiers jours de compétition, pas moins de 7000 tests ont été pratiqués sur les joueurs et le staff des équipes présentes dans les deux villes canadiennes.



Le nombre de résultats positifs constatés lors de cette vague de tests est resté bloqué à... zéro. Si la NHL a confirmé dans son communiqué qu'elle ne compte pas rendre publics les noms ou les équipes à laquelle appartiennent des joueurs éventuellement concernés par des résultats positifs et n'autorise pas à préciser si un joueur absent l'est pour cause de blessure ou de maladie, cette annonce permet tout de même de dissiper le moindre doute. En effet, pour leur premier match face aux Carolina Hurricanes, les New York Rangers n'ont pas pu compter sur leur gardien Igor Shesterkin, simplement déclaré « inapte à jouer ». L'absence de tout test positif au coronavirus permet donc d'écarter la thèse d'une contamination du gardien international russe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.