NFL - Carnet noir : Deux fois vainqueur du Super Bowl, Jim Kiick n'est plus

NFL - Carnet noir : Deux fois vainqueur du Super Bowl, Jim Kiick n'est plus©Sports Illustrated, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT : publié le dimanche 21 juin 2020 à 13h34

Vainqueur deux années de suite (1972 et 1973) du Super Bowl avec les Miami Dolphins, Jim Kiick est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 73 ans à Wilton Manors (Floride). En 1972, cet ex-running back avait réussi l'exploit de terminer la saison invaincu avec la franchise floridienne.

La NFL et plus encore les Miami Dolphins pleurent Jim Kiick en ce dimanche 21 juin. L'ancien running back de la franchise floridienne est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 73 ans à Wilton Manors (Floride). « Nos pensées et nos prières sont pour la famille et les proches de Jim Kiick », ont écrit les Dolphins dans un tweet associé à la photo de celui qui a marqué le livre Dolphins. Non seulement, parce que Kiick, dont les causes du décès n'ont pas été communiquées mais qui souffrait d'un Alzheimer précoce, avait été de cette saison historique pour Miami, sacré champion en 1972 sans avoir perdu le moindre match de tout l'exercice, un exploit resté unique.



Mais Kiick et les Dolphins allaient faire encore mieux en parvenant la saison suivante (1973) à remporter de nouveau le Super Bowl. Un doublé déjà réalisé quelques années plus tôt par Green Bay et qui allait également inspirer ensuite Pittsburgh (à deux reprises), San Francisco, Dallas, Denver et New England (la dernière en date), seules autres franchises à avoir inscrit leur nom au palmarès de la NFL deux années de suite.

Kiick, élu deux fois meilleur joueur de la Ligue

Arrivé en Floride en 1968 (la NFL n'existait pas encore), Kiick y avait passé les sept premières années de sa carrière. Auteur de plus de 1 000 yards lors de chacune de ses quatre premières années chez les Dolphins, celui qui est également le père de la joueuse américaine de tennis Allie Kiick (160eme mondiale) est également connu pour avoir participé au plus long match disputé depuis la création de la NFL (1970), en 1971 avec une victoire de Miami face à Kansas City à l'issue d'une double prolongation.



Ce jour-là, le natif de Lincoln Park (New Jersey) avait accumulé 56 yards à la course et inscrit un touchdown. Avec 3 644 yards à son compteur au total, Il apparaît au cinquième rang de toute l'histoire de la franchise de Miami. Des Dolphins que le joueur élu All-Star de l'AFL (l'ex-NFL) à deux reprises a quittés en 1974 pour tenter sa chance dans la World Football League. Il a ensuite posé ses valises à Denver puis à Washington avant de tourner le dos à un parcours extraordinaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.