MLB : Un salut nazi pour fêter une victoire qui fait scandale

MLB : Un salut nazi pour fêter une victoire qui fait scandale©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le vendredi 07 août 2020 à 20h32

La victoire des Oakland Athletics sur les Texas Rangers (6-4) ce jeudi en MLB a fait scandale. Ryan Christenson, un des entraîneurs a fait un salut nazi pour célébrer ce résultat.

Alors que les ligues américaines font des efforts pour lutter contre le racisme et les violences policières, un entraîneur des Oakland Athletics a gâché tout le travail réalisé depuis de nombreuses semaines. Ryan Christenson s'est fait remarquer d'une bien triste manière à l'issue du succès de la franchise californienne sur les Texas Rangers (6-4). Au moment de congratuler les joueurs, l'adjoint de Bob Melvin a réalisé un salut nazi. Alors que les joueurs et les membres du staff réalisaient un hand-shake avec le coude pour respecter les consignes sanitaires, le quadragénaire a très clairement tendu son bras. Embarrassé par la situation, Liam Hendricks, un des lanceurs, a corrigé la posture de son entraîneur. La scène aurait alors pu s'arrêter là mais elle a pris une tournure encore plus incompréhensible.

Il a répété son geste

Visiblement amusé par la situation, le membre du staff qui avait un bandana sur le visage s'est retourné vers les tribunes vides du Alameda County Coliseum pour répéter le geste. Une attitude qui a très clairement scandalisé outre-Atlantique. L'ancien joueur a tenté de s'excuser dans un communiqué publié à l'issue du match. « J'ai fait une erreur, je ne peux le nier. J'ai accueilli les joueurs avec un geste offensant. Dans le monde d'aujourd'hui, pendant le COVID, j'ai changé le « elbow bump » (coude contre coude) qu'on fait habituellement après la victoire pour créer plus de distance avec les joueurs. Mon geste était involontaire mais avait une ignoble connotation raciste à laquelle je n'adhère pas. Ce que j'ai fait est inacceptable et je m'en excuse profondément. »



Malgré ses déclarations, l'entraîneur a été recadré par sa franchise. Son geste a été condamné mais aucune sanction n'a été évoqué par la franchise qui occupe la tête de la conférence ouest de la Ligue Américaine. Historiquement, l'équipe basée à Oakland a lutté contre le racisme notamment quand certains de ses joueurs ont posé le genou à terre, dès 2017, pour soutenir la cause du mouvement Black Lives Matter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.