Vendée Globe : Seizième cette année, Shiraishi se tourne déjà vers l'édition 2024

Vendée Globe : Seizième cette année, Shiraishi se tourne déjà vers l'édition 2024©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 01 avril 2021 à 19h00

Seizième du dernier Vendée Globe, la Japonais Kojiro Shiraishi se voit déjà participer à l'édition 2024, où il vise au moins la huitième place finale.



L'édition 2020 du Vendée Globe vient tout juste de se terminer. Pourtant, certains navigateurs ont visiblement déjà hâte d'y retourner. C'est le cas de Kojiro Shiraishi. Arrivé le 11 février dernier à 10h52'56, le Japonais, sur DMG Moro Global One, a pris la seizième place de la course, après 94 jours, 21 heures, 32 minutes et 56 secondes. Une aventure qu'il n'a visiblement pas l'intention d'oublier, puisqu'il est prêt à retenter sa chance. Le marin est même ambitieux, puisqu'il vise tout bonnement la huitième place finale, minimum. Un objectif annoncé ce mercredi, lors d'une conférence de presse.

Shiraishi : « Tellement été heureux de terminer le Vendée Globe »

Dans des propos rapportés par le site internet officiel du Vendée Globe, Kojiro Shiraishi a ainsi notamment déclaré : « J'ai tellement été heureux de terminer le Vendée Globe. Maintenant que je l'ai fait, je pense que je peux enfin me considérer comme un vrai marin professionnel. C'est un projet passionnant et ambitieux. Nous ne visons pas le Top 10 de la prochaine course, mais le Top 8. C'est l'objectif suggéré par le Dr Mori, car il représente la moitié de la 16eme place que j'ai obtenue cette fois-ci. C'est un objectif important et difficile à atteindre, mais il n'est pas impossible. Le bateau et moi aurons la tâche d'être plus rapides, et je vais tenter de rendre le bateau plus confortable en navigation. C'est important. Nous allons aussi améliorer les foils. Quand j'ai déchiré ma grand-voile et pendant cette semaine où je l'ai réparée, mon objectif initial, je pensais, était d'aller en Australie et de voir. Quand j'ai parlé au Dr Mori, il m'a dit « essaie juste de finir » et j'y suis parvenu, alors maintenant je cherche à atteindre ce nouvel objectif. »

Shiraishi : « Nous recherchons des personnes spéciales

Dès le mois de juillet prochain, le Japonais va s'atteler à effectuer une tournée, au sein de son pays natal, afin de faire découvrir la voile : « En ce qui concerne la sélection des skippers, nous recherchons des personnes spéciales. Quand j'ai commencé, j'ai vu le documentaire de Yukoh Tada à la télévision ; j'ai été inspiré par lui, et j'ai travaillé dur pour aller le rencontrer en face-à-face. J'aimerais voir le même genre d'initiative et de motivation. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.