Vendée Globe : Ruyant fond sur Dalin, le duel Burton - Bestaven continue

Vendée Globe : Ruyant fond sur Dalin, le duel Burton - Bestaven continue©Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 08h00

Au pointage de 5h ce jeudi, l'avance de Charlie Dalin (Apivia) sur Thomas Ruyant (LinkedOut) avait encore bien diminué à l'approche du Cap Leeuwin. Derrière, le chassé-croisé entre Louis Burton (Bureau Vallée 2) et Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) battait son plein pour la 3eme place du podium.



La tempête est passée pour Charlie Dalin. Solide leader de cette édition du Vendée Globe, le skipper français d'Apivia peut avoir le sourire après des dernières heures compliquées. En effet, après avoir dû lutter contre une tempête en plein océan indien la nuit précédente, causée par une forte dépression, ce dernier est enfin sortie de cette affaire, même s'il se dit « vidé » et « soulagé » après cette péripétie. La dernière nuit de Dalin a donc été bien plus tranquille, mais son avance a cependant bien fondu sur son premier poursuivant, Thomas Ruyant (LinkedOut), désormais à un peu moins de 186 milles de lui. Derrière eux, le duel entre Louis Burton (Bureau Vallée 2) et Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) continuent de faire rage pour la 3eme place, alors ce dernier était passé devant son concurrent peu après minuit, avant d'être à nouveau dépassé depuis. A noter également, que les problèmes de Damien Seguin (Groupe Apicil) semblent désormais réglés, lui qui a repris la 7eme place, devant Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco).

« Un mal pour un bien » pour Dalin

« Le destin m'a fait perdre mes 'infos vent' deux heures avant le début de la tempête. Je ne saurais jamais quelle force maximum j'ai dû affronter et c'est peut-être un mal pour bien. J'étais vraiment à la limite. À un moment, je ne savais plus quoi faire pour ralentir. J'appréhendais beaucoup donc forcément, je suis content d'avoir franchi cet obstacle. J'ai eu moins de vent que ce qui était prévu initialement mais c'était un mal pour un bien. Ça m'a permis de faire un check complet de la structure du bateau et de bien dormir. Avec l'énergie que j'avais donné, il fallait que je récupère, que je pense un peu à moi. Je sens que je suis marqué par cet épisode, il va me falloir encore un peu de temps. Je crois que j'ai gagné mes galons de navigateur des mers du sud. Je ne sais pas, je suis juste heureux de ne pas avoir eu de petits soucis qui auraient pu dégénérer », a confié Dalin suite à la tempête qu'il a dû traverser, sur le site officiel du Vendée Globe.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 5h00 (heure française) - Jeudi 10 décembre 2020
1- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 14 546,4 milles de l'arrivée
2- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 185,5 milles du leader
3- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 299,2
4- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 309,5
5- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 355,4
6- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 378,5
7- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 398,6
8- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 421,9
9- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 494,6
10- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 551,3
...

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Coeur) : quille endommagée, après 26 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.