Vendée Globe : Quand Attanasio se retrouve en haut de son mât

Vendée Globe : Quand Attanasio se retrouve en haut de son mât©tiphaine puerto, Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 19 novembre 2020 à 17h40

Dans une vidéo publiée par l'organisation du Vendée Globe, le Français Romain Attanasio (Pure - Best Western) se filme en haut de son mât, à plus de 30 mètres de hauteur.



Des images particulièrement impressionnantes. En effet, ce jeudi, l'organisation du Vendée Globe a posté une vidéo de Romain Attanasio. Jusque-là rien d'anormal, si ce n'est que le skippeur français apparaît, dans les premières minutes de celle-ci, perché au sommet de son mât. Actuellement, le navigateur tricolore occupe la 16eme position de la flotte de cette neuvième édition de la prestigieuse course de voile, sur son Pure - Best Western. Ce mercredi, le marin a donc été contraint de grimper tout en haut de son mât, soit à trente mètres de hauteur, en pleine mer forcément, afin d'y effectuer une réparation au niveau de son chariot de grand-voile. Une ascension effectuée donc avec sa caméra, ce qui donne ainsi ces images incroyables. D'ailleurs, lui-même n'avait pas forcément l'air tout ce qu'il a de plus rassuré, si l'on se réfère à ses propres déclarations, toujours dans cette même vidéo : « J'ai la trouille de ma vie. Ça bouge, c'est horrible. Je suis content d'être en haut. »

Un seul navigateur a officiellement abandonné depuis le départ

S'il n'avait pas effectué cette manœuvre particulièrement dangereuse, alors Romain Attanasio aurait continué à avoir d'énormes difficultés à réduire sa G-V, en cas de besoin. Cela aurait ainsi même peut-être dû entraîner son abandon. Finalement, il n'en sera donc rien, pour le moment. Pour rappel, seul un concurrent a dû renoncer à la poursuite de ce tour du monde en solitaire. En effet, il s'agit du Français Nicolas Roussel (Corum L'Epargne), qui a démâté, après seulement sept petits jours de course. S'il n'y a donc, pour le moment, qu'un seul abandon, pour d'autres, les problèmes n'ont pas manqué non plus, même si ces navigateurs concernés sont, tout de même, toujours en course. Le 8 novembre dernier, 33 participants se sont élancés, sur leurs voiliers respectifs, depuis les Sables d'Olonne. Aujourd'hui, c'est toujours le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) qui domine les débats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.