Vendée Globe : Dalin reprend la tête, Herrmann profite d'un choix de Ruyant pour monter sur le podium

Vendée Globe : Dalin reprend la tête, Herrmann profite d'un choix de Ruyant pour monter sur le podium©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le vendredi 25 décembre 2020 à 09h00

Dans la matinée, au pointage de 8h ce 25 décembre, Charlie Dalin (Apivia) a repris la tête du Vendée Globe pour un rien devant Yannick Bestaven (Maître CoQ IV). Derrière, Thomas Ruyant (LinkedOut) est passé de 3eme à 7eme après avoir viré bien plus au nord que le reste des poursuivants. A voir si ce choix sera payant sur la durée.

Visiblement le Père Noël est passé un peu plus tard que prévu pour Charlie Dalin. En effet, encore 2eme du Vendée Globe au pointage de 5h ce vendredi 25 décembre, le skipper d'Apivia a depuis repris les commandes de la compétition trois heures plus tard. De ce fait, à 8h, le Havrais est donc à nouveau leader pour actuellement 15,5 milles d'avance sur Yannick Bestaven (Maître CoQ IV). Pour autant, la lutte entre les deux hommes s'annoncent encore intense ces prochains jours, ce dernier ayant choisi une trajectoire plus au nord que son rival qui pourrait rapidement porter ses fruits s'il trouve la dépression australe, prévue pour ce week-end, qu'il cherchait. Longtemps sur le podium à la 3eme place, Thomas Ruyant a dégringolé en quelques heures, passant 7eme. Mais, comme pour Bestaven, le skipper de LinkedOut a tenté sa chance bien plus au nord que le reste de la meute et pourrait en profiter rapidement pour reprendre sa 3eme place. En attendant, Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) est pour le moment sur la 3eme marche du podium, très loin des deux premiers, à plus de 273 milles. Ce dernier devance d'un rien Jean Le Cam (Yes We Cam) à proximité de lui. Les prochaines heures s'annoncent d'ores et déjà palpitante.

Bestaven : « Cela pourrait être un tournant »

« Je suis au près dans 15-17 nœuds de vent pour remonter dans la dépression que je suis allé chercher : je devrais avoir des vents plus portants d'ici une bonne journée si tout se passe bien pour moi ! Je veux aller vite dans le nord de la perturbation pour choper la bascule. Je ne fais pas vraiment de la route rapprochante en ce moment, et j'espère que ça ne va pas durer trop longtemps pour faire route ensuite vers le cap Horn, voir un peu plus Sud. Il faudra que je gère un front assez fort : je réfléchis encore pour savoir comment je vais me positionner là-dedans... Le bateau se comporte bien : il est en parfait état après mes petites révisions de ces derniers jours et les petits travaux d'entretien. (...) Cela pourrait être un tournant : Thomas (Ruyant) est déjà bien décroché. Quant à Charlie (Dalin), il y a très peu d'écart pour l'instant mais cela ne veut rien dire aujourd'hui : il faut attendre trois jours... Et puis là, au près, le bateau est calé et je dors bien ! Je fais de bonnes grosses siestes parce que c'est encore du vent medium. (...) Le Père Noël est aussi passé par là : j'ai ouvert de petits paquets la nuit dernière. De petits cadeaux, des guirlandes, de petits mots, des attentions quoi ! C'est très sympa », a confié Yannick Bestaven, sur le site officiel du Vendée Globe.



VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 8h00 (heure française) - Vendredi 25 décembre 2020
1- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 9 746,9 milles de l'arrivée
2- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 15,5 milles du leader
3- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 273,5
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 274,5
5- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 296,5
6- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 302,5
7- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 302,7
8- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 304
9- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 336,5
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 365,1
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.