Vendée Globe : Crémer au départ à la barre de l’ancien Apivia

Vendée Globe : Crémer au départ à la barre de l’ancien Apivia©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 29 novembre 2021 à 17h52

Banque Populaire a annoncé ce lundi le rachat du monocoque à foils Apivia de Charlie Dalin, sur lequel Clarisse Crémer sera au départ du prochain Vendée Globe.


Le 20 octobre dernier, Banque Populaire annonçait que sa skipper Clarisse Crémer participerait au prochain Vendée Globe, dont le départ sera donné en novembre 2024, sur un bateau à foils, c’est-à-dire doté d’une aile profilée de façon à engendrer de la vitesse, qui donne l’impression que le bateau vole. Un bateau qui était alors en cours d’acquisition. Depuis ce lundi, on sait que ce bateau sera l’Imoca Apivia de Charlie Dalin, qui a remporté la Transat Jacques 2019 et vient de terminer deuxième de l’édition 2021, et qui avait pris la deuxième place du dernier Vendée Globe. Ce monocoque avait été mis à l’eau en 2019 pour Charlie Dalin et Yann Eliès. L’acquisition du bateau sera définitive à l’issue de la Route du Rhum 2022, et il s’appellera alors Banque Populaire XII.

Crémer : "Il fait partie des meilleurs bateaux de la dernière génération"

« Nous savons qu’il fait partie des meilleurs bateaux de la dernière génération, qu’il a d’incroyables capacités de vitesse. C’est un Imoca que l’on ne présente plus et qui a été développé par l’une des plus importantes écuries de course au large. Je sais que la marche entre mon ancien bateau et celui-là est importante mais c’est le même univers, les mêmes logiques et j’ai déjà une idée précise du travail à effectuer afin d’être performante à bord. C’est un incroyable challenge et je ne peux qu’être enthousiaste à l’idée de découvrir ce monocoque », a réagi Clarisse Crémer, qui avait pris la douzième place du Vendée Globe, en un peu plus de 87 jours, signant ainsi le record féminin du tour du monde en solitaire sans escale. « Apivia est un bateau fiable et performant que je connais par cœur et avec lequel j’irai jusqu’à la Route du Rhum 2022. J’y suis très attaché car j’ai d’abord pleinement participé à sa conception et son développement. Depuis sa mise à l’eau, j’ai navigué à son bord l’équivalent de 2 tours du monde et nous avons enchainé les podiums et les victoires, j’en suis très fier. Je sais maintenant qu’il partira dans une écurie qui prendra soin de lui par la suite. J’en suis ravi et je le suis d’autant plus pour Clarisse, qui n’a cessé jusque-là de démontrer tout son sens marin notamment par sa ténacité à boucler le Vendée Globe. Charge à elle désormais d’écrire avec brio la suite de l’histoire de ce bateau », a déclaré de son côté Charlie Dalin, qui bénéficiera quant à lui d'un bateau neuf pour le prochain Vendée Globe, après avoir prolongé avec Apivia jusqu'en 2026.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.